Chaque année, de nombreuses personnes dans le monde décèdent de maladies coronariennes. Des chercheurs ont ainsi mis au point un test facile à effectuer chez soi pour dépister ces maladies. Pour détecter une éventuelle anomalie au niveau du cœur, il suffit notamment de monter les escaliers. Cette méthode de dépistage devrait permettre de sauver de nombreuses vies.  

Une étude impliquant une centaine de volontaires

Pour cette étude, les chercheurs ont fait appel à 165 personnes présentant des symptômes d’une maladie coronarienne, comme des douleurs thoraciques et un essoufflement pendant l’effort.

Les participants ont tout d’abord marché ou couru sur un tapis roulant pour que les chercheurs puissent déterminer leur capacité physique, mesurée en MET (Metabolic Equivalent of Task), une unité de mesure permettant d’estimer la quantité d’énergie utilisée par le corps pendant l’activité physique, par rapport au métabolisme au repos.

Après un temps de repos de 15 à 20 minutes, ils ont ensuite dû monter quatre volées d’escalier, soit 60 marches, à un rythme rapide, sans courir et sans s’arrêter. Selon les résultats de l’expérience, les volontaires ayant monté les marches en moins de 40 à 45 secondes ont obtenu entre 9 et 10 MET, ce qui se traduit par un taux de mortalité de 1 % par année. En revanche, ceux qui ont mis plus de 1,5 minute à monter l’escalier ont obtenu moins de 8 MET, ce qui se traduit par un taux de mortalité de 2 à 4 % par année.

F8 studio / Shutterstock.com

Un test simple

« Le test de l’escalier est un moyen facile de vérifier la santé de votre cœur. S’il vous faut plus d’une minute et demie pour monter quatre étages, votre santé n’est pas optimale, et ce serait une bonne idée de consulter un médecin », a déclaré Jesús Peteiro, auteur de l’étude et cardiologue à l’hôpital universitaire de La Corogne, en Espagne.

Ce dernier souligne que ces résultats fournissent une preuve supplémentaire des avantages de la pratique des activités physiques sur la santé et l’espérance de vie. Il explique qu’en plus de réduire le poids, l’activité physique a également « des effets positifs sur la tension artérielle et les lipides, réduit l’inflammation et améliore la réponse immunitaire du corps aux tumeurs ».

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments