Les termites âgés combattent en première ligne pour augmenter l’espérance de vie de la communauté

Il faut sauver les femmes, les enfants et les vieillards d’abord ! Une précaution prise par l’espèce humaine à bord du Titanic ou dans toute autre situation de danger, mais qui n’est pas partagée par tous les organismes vivants. Chez Les termites, ce ne sont pas les jeunes qui sont envoyés combattre en première ligne mais bien leurs aînés.

 

LES PLUS ÂGÉS D’ABORD

Ce sont des chercheurs de l’université de Kyoto au Japon qui ont mis en évidence ce phénomène chez les Reticulitermes speratus, une espèce de termite souterraine.

Chez cette espèce, les soldats sont stériles et ne participent donc pas à la reproduction de la colonie, mais sont uniquement présents dans un but de défense.

Pour l’expérience, les scientifiques ont introduit des fourmis Brachyponera Chinensis, une espèce ennemie des termites, dans une zone de test. Les individus termites les plus âgés se mettent alors en ligne de mire bloquant les entrées avec leur tête et formant ainsi un bouchon, tandis que les plus jeunes se rapprochent du couvain. Les risques alors pris par les individus les plus âgés sont très importants et ceux-ci ont peu de chance de survie.

les termites âgées sont placées en première ligne

 

UNE STRATÉGIE INTELLIGENTE

Pour les chercheurs nippons, il ne s’agit pas d’une différence de performance entre les individus, les plus âgés n’étant pas plus téméraires ou plus forts que les jeunes.

Il s’agit en fait d’un partage des tâches assez répandu chez les insectes sociaux mis en lumière par la théorie des histoires de vie, une branche de la biologie évolutive qui tente d’expliquer comment l’évolution forme les espèces pour qu’elles atteignent le succès reproducteur.

Pour assurer une espérance de vie plus longue aux individus de la colonie, ce sont donc les plus vieux ou ceux qui ont une espérance de vie plus réduite qui sont exposés au plus grand danger. Les jeunes sont alors mieux préservés et l’avenir de la colonie est assurée.

les termites mettent des stratagèmes en place pour préserver leurs colonies

Castelmoron-d’Albret, en Gironde, est la plus petite commune de France avec ses 8 petites rues

— @DailyGeekShow