Emily Quinn nous éclaire sur un sujet assez tabou et dont on parle très peu : être intersexe. Elle délivre ici un témoignage inspirant et poignant, et montre que le sexe biologique se situe dans un spectre et non pas dans deux cases. 

Selon elle, il n’y a pas qu’un seul type de nez ou de visage, et dans ce même sens il n’y pas que deux types de sexe biologique. 

Ayant grandi dans un nid de mensonges de la part des docteurs, qui lui conseillent de multiples chirurgies non nécessaires, Emily lutte ainsi pour l’acceptation de l’intersexualité dans la société, qui place bien souvent les gens dans deux catégories, homme ou femme. 

Un discours fondamental donc, qui lève le tabou sur le genre et les sexes biologiques.

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
RavenVilainDalba Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dalba
Invité
Dalba

Ce ne sont que des mensonges. Il n’y a que 2 sexes, mâle ou femelle. Idem en électricité, vous ne savez utiliser qu’une fiche femelle sur une fiche mâle. On ne peut utiliser un fer a repasser qu’avec une fiche mâle, impossible a utiliser avec une fiche femelle. Dieu nous… Lire la suite »

Vilain
Invité
Vilain

Contre nature