- Photo Spirit / Shutterstock.com

Alors que FAST (le plus gros radiotélescope au monde) a déjà détecté plus de 93 nouveaux pulsars, il a capté un signal répétitif et particulièrement singulier qui enthousiasme la communauté scientifique.

C’est en juillet 2016 que la Chine a dévoilé FAST, son radiotélescope de 500 mètres de diamètre. Cette merveille de technologie a nécessité 5 ans de travail et un budget de 170 millions d’euros. Il est le plus grand radiotélescope du monde à un seul appareil, et ses domaines de recherche sont l’hydrogène neutre, le recensement des pulsars, la détection de molécules interstellaires. Il participe également au programme SETI de recherche de vie extraterrestre.

Communément nommés sursauts radio rapides (ou FRB), les signaux que FAST capte sont de brèves et puissantes impulsions d’énergie provenant de régions éloignées du cosmos. C’est le caractère répété de ce signal, près d’une centaine de fois, qui rend cette découverte si unique, et enthousiasme les chercheurs.

En effet, même si les recherches sur l’immensité de notre espace sont longues et fastidieuses, la découverte de ce signal officiellement connu sous le nom de FRB 121102, apparu pour la première fois en 2012 à Porto Rico, ouvre la perspective de nouvelles découvertes quant à son origine. Pour l’instant, les scientifiques pensent que ce signal pourrait être issu d’un trou noir, ou même d’une étoile à neutrons nommée magnétar. Les chercheurs indiquent en revanche que ce signal aurait voyagé près de 3 milliards d’années-lumière à travers l’espace avant de nous parvenir. Malheureusement, rien ne semble pour l’instant indiquer que ce signal soit émis par des civilisations extraterrestres.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de