Dans la lutte contre l’utilisation du téléphone au volant, et des dangers qu’elle représente, le gouvernement a décidé de prendre de plus fortes mesures. En effet, à partir de la rentrée, si un conducteur commet une infraction tout en utilisant son téléphone, il encourt un retrait de permis pour une durée temporaire.

Une disposition de loi contre les automobilistes récalcitrants

Une nouvelle disposition de la loi d’orientation des mobilités (LOM) pourrait être adoptée dans les prochaines semaines concernant la prévention routière liée à l’usage du téléphone. Ce lundi matin, sur Europe 1, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière a annoncé la nouvelle et explique cette mesure : « Si vous êtes en même temps sur votre téléphone et que vous avez glissé un stop, mordu une ligne blanche, fait un excès de vitesse ou que vous n’avez pas respecté les droits d’un piéton, vous risquez la suspension immédiate du permis de conduire par les forces de l’ordre. »

Ainsi, cette mesure a pour objectif de combattre le fléau que représente le téléphone au volant, et responsabilise les conducteurs sur les dangers des conduites à risques, qui ne semblent pas être inquiétés par la contravention. « L’idée, c’est vraiment de casser les pieds des récalcitrants », explique ainsi Emmanuel Barbe. 

En effet, pour rappel, l’usage du téléphone au volant constitue actuellement (et ce sera toujours le cas) une infraction sanctionnée d’une amende de 135 € et d’un retrait de 3 points sur le permis.  

Photographee.eu / Shutterstock.com

La Sécurité routière au coeur de cette nouvelle loi

« On ne souhaite pas priver quiconque de son permis pendant des mois, nuance-t-il cependant. Le but de la Sécurité routière, c’est que le plus de gens puissent rouler », commente Emmanuel Barbe. 

Une étude publiée par Axa prévention, en juin dernier, révèle que 70 % des automobilistes déclarent utiliser leur téléphone en conduisant. Ainsi, environ un conducteur sur deux utilise son téléphone pour passer un appel. De plus, selon la Sécurité routière, près d’un accident sur 10 sur la route implique un téléphone, et téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident.

Selon Le Parisien, cette nouvelle mesure devrait être mise en place et effective dès la rentrée prochaine, sous forme de décret.

Pensez-vous que cette mesure est la bonne et sera efficace pour dissuader les automobilistes d’utiliser leur téléphone au volant ?

COMMENTEZ
4

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Tatara Fernandloopingxpascal poirierVRAUX Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
VRAUX
Invité
VRAUX

Enfin , nous y sommes . En ce qui me concerne , je suis pour cette décision . A plusieurs reprises j’ai failli être accidenté par des conducteurs de véhicules qui étaient plus concentrés sur leurs communications téléphoniques ou lecture SMS que la circulation routière .

pascal poirier
Invité
pascal poirier

La mesure est bonne ,du moment qu’ il n’y est pas d’ abus non plus des forces de l ordre. Parce ce peut devenir du tout et du n importe quoi…