Depuis le début du troisième millénaire, rester collé aux écrans est devenu monnaie courante. Par conséquent, lire un livre est devenu une exception. Pourtant, avec ses propres astuces, une mère japonaise a réussi à faire de ses jumeaux des passionnés de lecture.

Le deal entre une mère japonaise avec ses jumeaux et ses conséquences immédiates

En échange de 100 yens, soit 85 centimes d’euro, les jumeaux doivent faire une synthèse du livre qu’ils ont emprunté à la bibliothèque à leur mère Tokurontinus. Toutefois, la synthèse ainsi que l’explication doivent captiver l’esprit des parents. Par conséquent, non seulement l’enfant cherchera à lire beaucoup de livres, mais il développera en même temps son esprit de synthèse, d’analyse et élargira ses connaissances.

Depuis que Tokurontinus a inculqué cette valeur à ses enfants, ces derniers ont désormais les meilleures notes en classe de japonais. Si avant, ils étaient forts à l’oral concernant le japonais, maintenant ils sont tout aussi capables à l’écrit. Certes, ces excellents résultats rendent les enfants heureux, mais ils rendent les parents encore plus fiers de leurs enfants. Parallèlement à tout ça, la communication entre la mère et ses enfants s’est beaucoup développée, ce qui aide en grande partie à l’épanouissement des enfants.

De nombreuses autres raisons pour pousser les enfants à lire

Comme partout dans le monde, le parent se doit d’être un modèle pour ses enfants. En effet, ces derniers imitent généralement ce que font leurs parents sans que ces derniers les forcent à le faire. S’ils ont l’habitude de manger des légumes et des fruits, les enfants feront de même si les parents ne les forcent pas. S’ils ont l’habitude de lire, les enfants quant à eux auront eux aussi envie d’essayer de lire. Dans un premier temps, ils le feront probablement juste pour s’amuser et pour avoir de l’argent si l’on parle de la méthode de Tokurontinus. C’est au fil du temps qu’ils y prendront goût.

Traduction : J’ai passé un marché avec mes enfants : ils empruntent un livre à la bibliothèque, ils le lisent et me racontent l’histoire. Si leur explication est intéressante, je leur donne 100 yens d’argent de poche supplémentaire. Depuis, ils lisent comme des fous et ont de meilleures notes en classe de japonais !

Le fait de lire est une occupation très enrichissante. Aimer lire dès le plus jeune âge chez l’enfant est un très bon début pour l’éveil de l’esprit. Ainsi, prendre du plaisir en lisant sera cultivé dès l’enfance et ne cessera de se développer jusqu’à l’âge adulte. Plus tard, il sera fortement envisagé que l’enfant ne cherchera même plus à ce qu’on lui donne de l’argent pour lire. Il lira de son plein gré, étant donné qu’il sera passionné par la lecture. Le fait que Tokurontinus partage ses astuces sur Twitter pourra profiter à beaucoup de parents et enfants, non seulement au Japon, mais dans le monde entier.

A l’origine, l’histoire de Tokurontinus et de ses jumeaux a été rapportée par Hachima Kiko sur son blog, et a également été retranscrite sur le site d’actualités japonaises SoraNews24.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
les remedes naturelles » Pour pousser ses enfants à lire, une mère japonaise a mis au point une technique astucieuse

[…] Pour pousser ses enfants à lire, une mère japonaise a mis au point une technique astucieuse: Depuis le début du troisième millénaire, rester collé aux écrans est devenu monnaie courante. Par conséquent, lire un livre est devenu une excep…Source […]