Retour sur le succès fulgurant du Tamagotchi, la créature virtuelle de Bandai

Petites créatures virtuelles pouvant se loger dans votre poche, les Tamagotchi ont fait fureur à la fin des années 90. D’abord au Japon, puis à travers le monde, ce gadget qui consiste à élever et s’occuper d’un petit compagnon a su séduire le cœur de millions de personnes. Nous vous proposons de redécouvrir la fulgurante ascension du célèbre jouet de Bandai.

Son nom vient de la contraction des mots tamago- œuf en japonais – et watch, montre. Le Tamagotchi, lancé par la société Bandai, fait sa première apparition sur le marché japonais en 1996. Cette petite console miniature, ronde et composée d’un écran de quelques boutons, vous propose de devenir l’heureux propriétaire d’une petite créature virtuelle. Comme pour tout animal de compagnie, il faudra prendre soin de ce compagnon de poche : le nourrir, le laver, jouer avec lui…

tamagotchi-version-un

Au Japon, où les familles ont rarement l’occasion de se permettre le luxe d’un animal de compagnie compte tenu de la petitesse de certaines habitations, le Tamagotchi rencontre tout de suite un grand succès auprès des petits Japonais. Il faut dire que le jouet donne des responsabilités ! Pour peu qu’on le délaisse un jour ou deux, la pauvre petite bête peut vite tomber malade, voire mourir… Son bien-être, sa durée de vie et son caractère dépendent uniquement de vous et du temps que vous lui consacrez. Pour l’anecdote, le Tamagotchi le plus vieux du monde aurait vécu une quinzaine d’années, dorloté par sa propriétaire.

Au fil des années, plusieurs fonctionnalités et nouveaux modèles sont venus diversifier le champ des possibles pour la créature de Bandai. En 2004, Tamagotchi devient capable d’entrer en contact avec son entourage grâce à la présence d’un port infrarouge. Autre nouveauté, il existe maintenant des mâles et des femelles. Quand les deux se rencontrent via les ondes infrarouges, ils peuvent s’échanger des cadeaux mais également donner naissance à un bébé-gotchi qui sera plus tard à votre charge.

Tamagotchi-connexion

Quelque temps plus tard paraît la version 2 de Tamagotchi. S’il reste sensiblement identique à son prédécesseur, il vous donne toutefois plus de liberté. Vous pouvez dorénavant choisir les plats au menu de votre fidèle compagnon ou encore lui faire de petits cadeaux que vous achèterez grâce à l’argent virtuel accumulé en jouant aux mini-jeux proposés. En 2006, la version 3 du jouet prend une nouvelle allure : sa petite antenne lui permet de se connecter à Internet et de récupérer via des codes, divers objets.

En 2007, l’univers de Tamagotchi évolue grandement puisque la nouvelle génération « jinsei » donne à votre petite créature de poche l’occasion d’aller à l’école, d’exercer un métier et même de recevoir du courrier. Vous pouvez également vous connecter sur le site de Tamatown, la ville des Tamagotchi, pour y gagner un certain nombre de prix importables par la suite dans votre petite console. Dans la version 5, Familitchi, sortie en 2008, vous aurez du pain sur la planche car c’est désormais une famille entière qui vous attend et que vous devrez prendre en charge tandis que la version 6 intitulée Tamagotchi Music Super Star vous propose de former un groupe de musique.

tamagotchi-music-superstar

Les dernières versions sorties du Tamagotchi, les versions Color, iD et Tama-Go, proposent, en plus d’un écran couleur, toutes sortes de nouvelles options et de nouveaux objets à offrir à votre compagnon. Tamagotchi a maintenant la possibilité de s’habiller. Le modèle Tama-Go possède également un port qui vous permet d’accrocher une petite figurine à l’effigie de la célèbre mascotte de Bandai directement sur votre appareil.

Fort de son succès, Tamagotchi a largement inspiré d’autres jeux ayant reproduit le même principe. Les Dinkie Dino vous proposent de devenir propriétaire d’un dinosaure tandis que les Pocket Pikachu lancés par Nintendo au beau milieu de la vague Pokémon vous donnent l’opportunité de vous occuper de la célèbre souris électrique. Le Tamagotchi originel de Bandai est également sorti du cadre du simple jouet puisqu’il se décline également en jeu sur DS, en dessin animé, en peluche…

tamagotchi-pikachu

Beaucoup de choses ont évolué dans le Tamagotchi au fil des années. Son design extérieur, simpliste et équipé d’un écran en noir et blanc, est maintenant coloré et muni des toutes les dernières technologies afin d’être toujours plus connecté. Le principe reste certes inchangé : vous devez toujours prendre soin de votre compagnon virtuel mais les diverses options rajoutées permettent maintenant à Tamagotchi de jouer, communiquer, étudier, trouver un travail, trouver l’amour et fonder une famille. Bref, toute une représentation de la vie qui explique peut-être le succès planétaire du jouet de poche de Bandai !


L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais

— @DailyGeekShow