Un grand pas pour l’énergie verte : l’Allemagne a allumé son soleil artificiel

En développement depuis plusieurs mois en Allemagne, le plus grand soleil artificiel au monde a officiellement été mis en marche. Si cette innovation a de quoi faire tourner les têtes aussi bien par sa taille que par ses capacités, elle est déjà vu comme la productrice d’énergie verte de demain. 

Quelles sont les caractéristiques de ce soleil artificiel ?

Mis au point par les chercheurs du Centre aérospatial allemand de Jülich, ce soleil artificiel baptisé Synlight mesure 14 mètres de haut et 16 mètres de diamètre. Il est équipé de 149 lampes xénon d’une capacité de production de 350 kilowatts pouvant recréer l’intensité du rayonnement solaire, 10 000 fois supérieur à celui qui atteint la Terre. Synlight dispose du même spectre de rayonnement UV que le Soleil. Enfin, la machine peut atteindre sur une surface de 20×20 cm des températures proches de 3 000 °C.

Synlight a officiellement été démarré pour la première fois il y a quelques jours dans le cadre d’un test. Le Soleil artificiel a pu tourner pendant 15 à 20 minutes, mais ses créateurs estiment que les lampes peuvent tourner en continu pendant plusieurs heures voire une journée entière.

Un faux soleil destiné à créer de l’hydrogène

Synlight a une petite particularité qui intéresse les amateurs d’énergie verte : il est capable de produire de l’hydrogène. Quand son rayonnement se focalise sur une tôle dans un petit réacteur, il divise l’eau en hydrogène et en oxygène. L’hydrogène incarne une innovation en terme de carburant vert car ce dernier ne produit pas d’émission polluantes : il ne contribue donc pas au réchauffement climatique.

Le moyen le plus simple d’obtenir de l’hydrogène actuellement est de l’extraire de l’eau dont il est l’un des composants chimiques. Le procédé utilisé par ce soleil artificiel est d’ailleurs redoutable car sa puissance est telle que ses lampes consomment en seulement 4 heures autant d’énergie qu’une famille de 4 personnes en une année. Et la chaleur qu’elles génèrent est suffisante pour incinérer une personne se tenant dans la même pièce.

Quelles pourraient être ses applications dans l’avenir ?

Les créateurs de Synlight espèrent que leur machine devienne le réacteur d’une usine solaire où il pourrait alors être testé en conditions réelles. L’objectif final serait donc de générer de l’énergie en décuplant la puissance du soleil artificiel en vue d’une utilisation industrielle. Pour l’heure, le Synlight n’en est qu’à ses débuts et de nombreux tests vont encore être nécessaires avant de le faire tourner à plein régime.


Il existe plus de 915 millions de manière d’emboîter 6 briques de LEGO de 2×4

— @DailyGeekShow