Photographie durant The Angelman syndrome foundation walk à San Diego en Mai 2019 — Janson George / Shutterstock.com

Il existe un grand nombre de syndromes qui peuvent affecter la vie d’une personne. De manière générale, ces syndromes ont un impact négatif sur la vie de ces personnes, et l’un d’entre eux fait que celui qui en est atteint rit et sourit plus souvent que la normale.

Le syndrome d’Angelman est un trouble génétique neurologique complexe touchant environ 1 personne sur 15 000. Le trouble, qui provoque des handicaps physiques et intellectuels, est caractérisé par un retard sévère du développement, des problèmes du langage, de l’équilibre et du mouvement, des convulsions et des troubles du sommeil.

Mais ce qui caractérise le plus le syndrome d’Angelman est que malgré les difficultés liées à leur situation, les personnes qui en sont atteintes sourient et rient plus souvent que la majorité des gens. Ainsi, elles ont des personnalités heureuses et sont facilement excitées. Le syndrome a été identifié pour la première fois par le Dr Harry Angelman, qui a aussi été le premier à le diagnostiquer chez plusieurs de ses patients en pédiatrie.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de