Une forêt de 300 arbres a vu le jour au cœur d’un… stade de football à Klagenfurt, dans le sud de l’Autriche. Cette forêt artificielle est née grâce à Klaus Littmann, un artiste dont l’objectif est de mettre en garde contre les dangers du changement climatique.

Une exposition pour rappeler les dangers du changement climatique

C’est un stade qui n’est plus comme les autres. Dans le cadre d’une exposition temporaire, près de 300 arbres (trembles, chênes, bouleaux, mélèzes…) ont été transplantés sur la pelouse du stade de Klagenfurt, qui avait accueilli l’Euro 2008, grâce à l’artiste suisse, Klaus Littmann. Il s’est inspiré d’un tableau de Max Peintner, « The Unending Attraction of Nature ». 

Alors quel était le but de cet artiste de transformer un stade en forêt ? Littmann souhaitait créer une “image radicale”. Une forêt qui a vu le jour dans un cadre inhabituel permet de produire un contraste entre la nature et les créations de l’homme. La nature reprend ici le dessus sur l’homme.

“Pour certains, il s’agira d’un caractère hautement symbolique ou philosophique, comme ‘l’arbre de la vie’ ou ‘le lieu du désir ardent’”, a indiqué Klaus Littmann. “Et pour beaucoup, à cause de la situation actuelle, cela représente un mémorial dans le cadre de la discussion sur le changement climatique.”

Quels moyens ont été déployés ?

D’importants moyens ont été déployés pour faire en sorte que le projet, baptisé For Forest, voie le jour. L’architecte paysagiste zurichois Enzo Enea, fondateur du musée de l’arbre à Rapperswil-Jona et spécialiste de la transplantation des végétaux, a grandement apporté son aide pour transformer ce stade de 32 000 places. Cette exposition a été financée par la ville de Klagenfurt ainsi que par des mécènes privés. Littmann a expliqué que six années en tout ont été nécessaires pour que le projet aboutisse en raison du défi logistique.

View this post on Instagram

????????These are four photographies I shot this night here in Klagenfurt of the art intervention by the Austrian artist Klaus Littman and the Italian landscape architect Enzo Enea entitled “For Forest -The unending attraction of nature”. This work of art is the transformation of the Wörthersee football stadium into a native Central European forest. It was inspired by a drawing by the Austrian artist Max Peintner. I take it as the statement we might end up seeing nature only in this way, like a museum. I hope people will think more and more seriously about the fact that we urgently need to protect the planet. ???????? Quattro fotografie che ho scattate a Klagenfurt questa notte. Si tratta di una istallazione artistica dell’artista Klaus Littman e l’architetto di paesaggio italiano Enzo Enea (con il quale ho avuto un interessantissima conversazione) ispirata da un disegno di Max Peintner. L’opera, di fatto una vera forests dentro lo stadio di Klagenfurt, suggerisce che potremmo vedere nel futuro la natura solo in posti come questi, come facciamo con gli animali in uno zoo. Lo spettatore puo’ osservare da diversi punti di vista la foresta e riflettere su qualcosa alla quale non fa caso quotidianamente. Iniziative come queste dovrebbero far riflettere su quanto sia importante nelle nostre azioni quotidiane emettere la minore quantità possibile di anidride carbonica e rispettare il mondo animale e vegetale. #nature #trees #art #forforest #tree #climatechange

A post shared by Luca Sciortino (@luca.sciortino) on

Une exposition qui s’annonce colorée

L’exposition sera ouverte au public du 9 septembre au 27 octobre 2019. A la fin de l’exposition, les arbres seront transplantés vers un autre lieu aussi accessible au public. Pour rendre l’exposition encore plus attractive, les arbres formeront des paysages différents, de jour et de nuit, grâce à la lumière naturelle et des projecteurs. Voila donc une exposition qui s’annonce magnifique et qui devrait attirer un bon nombre de visiteurs.

View this post on Instagram

#forforest

A post shared by boris uran (@borisuran) on

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de