Depuis une dizaine d’années, SpaceX révolutionne l’astronautique et le vol spatial. Dimanche, dans son centre au Texas, l’entreprise a testé le nouveau moteur-fusée Raptor. Fort de son succès, celui-ci devrait propulser dans l’espace la fusée Starship… qui a pour but de démocratiser les voyages touristiques sur la Lune.

 

Des vidéos épatantes et hautes en couleur

Elon Musk, directeur de SpaceX (l’entreprise spécialisée dans le vol spatial), a publié dimanche soir sur son compte Twitter deux vidéos renversantes. Il a capturé dans le centre d’essai de SpaceX au Texas, le test du Raptor, le nouveau moteur qui s’alliera avec les fusées de la multinationale.

Ce projet commencé en 2009 porte enfin ses fruits et Elon Musk en est fier. Il expliquait déjà en décembre que le Raptor avait subi une refonte radicale, et qu’il possédait 200 tonnes métriques de poussée. Les prochaines évolutions pourront même lui permettre d’atteindre 250 tonnes métriques de poussée.

La puissance du moteur est manifeste dans les vidéos. Les flammes hautes en couleur ont l’air d’être tout droit sorties d’un film de science-fiction, et elles ont fait beaucoup réagir sur Twitter. Pour répondre aux interrogations, Elon Musk a déclaré que « le moteur utilise des allumeurs au méthox. La coloration verte est due à une saturation de la caméra ou a un peu de cuivre provenant de la chambre à combustion ».

 

Du tourisme sur la Lune grâce au Raptor ?

Ce test de seulement quelques secondes est un grand succès et laisse entrevoir un bel avenir pour SpaceX. Le Raptor sera utilisé dans toutes les opérations spatiales à venir. À commencer par la fusée Starship qui bénéficiera de 7 moteurs Raptor, tandis que l’étage principal Super Heavy sera équipé de 31 d’entre eux.

Ces 38 moteurs pourront fournir assez de puissance à SpaceX pour s’envoler jusqu’à la Lune, et au-delà. C’est en tout cas l’objectif d’Elon Musk qui a la volonté, depuis plusieurs années, de transporter des passagers sur la Lune et de développer le tourisme spatial.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de