C’est dimanche dernier, le 3 mars que le ministre de l’immigration australien, David Coleman, a annoncé ne plus accepter sur le territoire les personnes condamnées pour violences conjugales. Une première.

C’est la première fois qu’un pays prend une mesure aussi drastique contre les violences domestiques. Pour rappel, environ 219 000 femmes sont victimes de violences conjugales en France chaque année, et plus de 100 victimes décèdent chaque année sous les coups de leur conjoint. Toutefois, il est à noter que la mesure australienne ne concerne que les étrangers, qu’en est-il des Australiens. Au sein du Daily Geek Show, nous voulions connaître votre avis et savoir si vous souteniez une telle initiative.

La loi peut aussi être considérée comme une double peine, contre des criminels ayant pour la plupart déjà répondu de leurs actes.

*Le Daily Geek Show se place toujours du côté des victimes, mais cette question, plus épineuse qu’elle n’y paraît, peut se poser pour plusieurs raisons détaillées plus haut.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de