Des astronomes ont réussi a intercepté pour la première fois le son que produit le champ magnétique de la Terre lorsqu’il est frappé par une tempête solaire. Ce son va permettre aux chercheurs de mieux appréhender la manière dont réagit la Terre aux comportements du Soleil.

Pour la première fois, des chercheurs ont pu enregistrer un son parfaitement clair du champ magnétique de la Terre alors qu’une tempête solaire heurtait notre planète. Cet enregistrement a fait l’objet d’une étude, publiée le 18 novembre 2019 dans la revue Geophysical Research Letters, repérée par la MIT Technology Review. C’est Lucile Turc, ancienne astronome à l’ESA qui travaille désormais à l’université d’Helsinki en Finlande, et son équipe, qui sont à l’origine de l’étude qui a pu être réalisée grâce aux données de la mission spatiale Cluster.

La mission Cluster a pour but d’étudier l’environnement magnétique terrestre et ses interactions avec le vent solaire, un plasma éjecté en permanence par la haute atmosphère du Soleil qui peut mettre à rude épreuve notre champ magnétique. La mission est assurée par quatre satellites en orbite autour de la Terre.

Il est important de mieux comprendre les tempêtes solaires car elles peuvent provoquer des problèmes graves dans les systèmes satellitaires. « Lorsque les tempêtes solaires sont dirigées vers la Terre, elles peuvent causer de grandes perturbations dans l’espace spatial proche de la Terre, par exemple en perturbant les communications ou en endommageant l’électronique des engins spatiaux. Comprendre en détail ce qui se passe lorsque des tempêtes solaires atteignent la Terre est crucial pour atténuer leurs effets », explique Lucile Turc.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de