Maintenant que nous vivons dans l’ère du digital, l’espionnage informatique est devenu une menace, non seulement pour les entreprises, mais aussi pour les individus. Si nombreux sont ceux qui croient que ce n’est qu’un mythe, le FBI a averti les utilisateurs que l’espionnage via la caméra des Smart TV est une menace bien réelle.

Les Smart TV, cible des cybercriminels

Dans un communiqué de presse, le FBI a averti les citoyens américains qu’une télévision non sécurisée connectée à Internet pourrait être utilisée par des cybercriminels pour entrer virtuellement dans une maison. Le FBI a déclaré : « Au-delà du risque que votre fabricant de télévision et vos développeurs d’application vous écoutent et vous observent, la télévision peut également être une passerelle pour que les pirates pénètrent dans votre maison. »

Le moment choisi pour faire l’annonce était sans doute destiné à offrir des conseils utiles juste avant que le public américain entame sa frénésie annuelle d’achats de téléviseurs pour le Black Friday et le Cyber ​​Monday. Selon le FBI, les appareils équipés de caméras, de microphones et de technologies de reconnaissance faciale sont les plus dangereux.

— AlexandrBognat / Shutterstock

Les mesures de sécurité recommandées par le FBI

Pour éviter toute intrusion, le FBI recommande aux propriétaires de téléviseurs intelligents de se renseigner sur les paramètres de sécurité de leur appareil, disponibles à partir d’une simple recherche sur Google. Il recommande également de modifier les mots de passe réseau par défaut définis par les fabricants et d’apprendre à activer et désactiver les microphones et les caméras.

Si un téléviseur intelligent n’autorise pas la désactivation des caméras, le FBI affirme que le fait de placer une bande noire sur la caméra est une solution simple et fondamentale pour éviter les cybercriminels. Les acheteurs ont également été invités à vérifier la politique de confidentialité du fabricant de téléviseurs et des services de streaming qu’ils utilisent ; ainsi que les données que ces entités collectent, la manière dont ils stockent ces données et ce qu’ils en font.

Par ailleurs, le FBI a également tenu à informer le public qu’en cas de soupçon de cyberespionnage sur leur Smart TV, les utilisateurs pouvaient contacter l’Internet Crime Complaint Centre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de