Comme nous le savons, la façon dont nous vivons au quotidien épuise les ressources de la planète. Et qui dit destruction de ressources, dit destruction d’habitat, notamment pour les chimpanzés. Mais il n’y a pas que l’habitat du chimpanzé qui est menacé : son « patrimoine culturel » est également mis en danger par l’activité humaine. Une terrible nouvelle qui met à mal la diversité au sein de l’espèce, menaçant ainsi la capacité d’adaptation du chimpanzé. Une action non sans conséquences, puisqu’une mauvaise adaptation de l’espèce pourrait mener à sa disparition dans les années à venir.

Une étude sans précédent

C’est grâce à l’observation de 144 communautés de chimpanzés, et la mise en relief de 31 comportements spécifiques, que les scientifiques ont constaté une tendance à l’uniformité comportementale au sein de l’espèce. Une étude d’envergure sans précédent, qui a permis de montrer que la diversité comportementale des chimpanzés était réduite de 88 % dans les zones à forte activité humaine en comparaison aux endroits connaissant un impact humain plus faible. Une preuve donc, qu’en plus d’endommager la pérennité de l’espèce, l’être humain épuise ses ressources et perturbe le processus d’apprentissage social nécessaire à la transmission comportementale et culturelle du chimpanzé.

Wikimedia / Thomas Lersch

Comment s’illustre la diversité comportementale chez les chimpanzés ?

En comparaison à certaines espèces animales, les chimpanzés possèdent un niveau de diversité comportementale extrêmement élevé. Parmi les comportements notables des chimpanzés, on distingue notamment la communication, la thermorégulation mais pas que… les chimpanzés sont en effet particulièrement efficaces pour fabriquer des outils, utiliser des bâtons pour accéder à des sources de nourriture par exemple. Nombre des ces comportements se transmettent entre les chimpanzés et sont donc dits « culturels ». En plus de ces particularités propres à l’espèce, la culture du chimpanzé est composée de nombreuses variantes liées à l’environnement dans lequel le groupe évolue. Un phénomène de « traditions locales » existe donc également chez les populations de chimpanzés.

Wikimédia / Pierre Fidenci

Comment l’activité humaine affecte la culture des chimpanzés ?

Comme les orangs outangs, les chimpanzés ont la capacité de transmettre leurs culture à travers des processus comme l’innovation, la diffusion et la transmission. Malheureusement, ces comportements sont vulnérables aux perturbations environnementales, réduisant ainsi le taux d’opportunités de transmission sociale. Ainsi, les traditions comportementales des grands singes sont considérablement réduites par l’activité humaine. En effet, les humains sont malheureusement responsables de la dégradation et de la fragmentation de l’habitat des chimpanzés, ce qui conduit à une disparition progressive de l’espèce…

Les hommes se réveilleront-ils à temps pour préserver les espèces d’animaux qui peuplent notre planète ?

Wikimedia / Ikiwaner

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de