Gare aux catastrophes avec Simon’s Cat, le chat star du Web et de la bande dessinée !

Raconter le quotidien des propriétaires de chats, voici la mission que s’est donnée Simon’s Cat. Cette bande dessinée en noir et blanc montre avec beaucoup d’humour qu’un chat, c’est un compagnon de jeu, un ami qui a souvent faim et qui met un peu de piment dans notre vie, quitte pour cela à casser quelques objets ou à nous jouer de mauvais tours. Focus sur ce héros de BD qui pourrait être votre propre chat.

Simon’s Cat est un chat blanc aux grands yeux et le héros de la bande dessinée éponyme. Il a été créé en 2008 par Simon Tofield, un animateur et illustrateur anglais. A ses débuts, l’artiste postait quelques dessins le mettant en scène sur son blog. Sa première vraie apparition en tant que Simon’s Cat a lieu dans le court métrage « Cat man do » sorti en mars 2008. Très vite, ce chat devient un véritable phénomène à travers le monde. Il est connu sur Internet pour ses courts-métrages, mais aussi grâce aux livres racontant son quotidien de félin et celui de son maître.

simons-cat-réclamant-a-manger

Les aventures de Simon’s Cat peuvent prendre 3 formes différentes. Il s’agit soit d’illustrations présentant une situation en particulier, de petites bandes dessinées en 3 ou 4 cases ou de courts-métrages. Toutes les illustrations sont en noir et blanc et réalisées avec un trait rapide, comme pour saisir le chat sur le fait. Pour les courts-métrages, Simon Tofield travaille environ 3 mois en réalisant chaque animation à la main afin de réaliser une vidéo d’environ 2 minutes. Chaque court-métrage, rythmé par les miaulements et les gaffes de ce drôle de chat, est visible gratuitement sur la chaîne YouTube Simon’s Cat, dont celui-ci que nous vous proposons de découvrir.

Maladroit, égoïste, rusé et très curieux, Simon’s Cat est un chat qui a un sacré caractère. De plus, c’est un grand gourmand qui semble avoir toujours envie de manger. Et pour obtenir ce qu’il veut, il est prêt à faire toutes les bêtises possibles. Mais il peut aussi être câlin et attachant quand il en a envie. En plus de son maître, il a des amis animaux dont il est parfois jaloux : un petit chaton que son maître a recueilli et un chien qu’il a rencontré chez le vétérinaire. Bref, il est comme tous les chats, peut-être comme votre chat si vous en avez un.

Simons-Cat-extrait

La force de Simon’s Cat vient de son humour, des chats de l’auteur (qui sont sa principale source d’inspiration) et de Simon Tofield lui-même. L’intention principale de l’artiste est de changer les moments drôles que peuvent rencontrer les propriétaires de chats en aventures pour Simon’s Cat. Tout ce que peut faire votre chat, Simon’s Cat le fait aussi. On le retrouve ainsi en train d’explorer les cartons, évitant d’aller chez le vétérinaire, découvrant la neige ou réclamant de la nourriture à tout va. Simon’s Cat est en quelque sorte la représentation universelle des chats dans ce qu’elle a de plus drôle, et chacun peut y voir un animal qu’il connait ou qu’il a connu. Mais il n’y a pas besoin d’avoir un chat pour apprécier la BD, car c’est l’humour qui prime dans chaque dessin.

Simons-Cat-illustration

Et Simon’s Cat n’est pas seulement divertissant : c’est aussi un personnage engagé. En Angleterre, son pays d’origine, il est devenu l’un des défenseurs de la cause animale en illustrant plusieurs événements dédiés aux animaux et en mettant en avant les actions de la RSPCA, la société pour la prévention de la cruauté envers les animaux. Il est aussi le porte-parole de deux associations venant en aide aux chats trouvés dans la rue : Cats Protection et Stray Cat Rescue. Il a beau avoir beaucoup de défauts, c’est un chat qui a du cœur !

Derrière son style graphique simple et sa profusion de gags, Simon’s Cat est un personnage universel. Ses bêtises peuvent faire rire les plus petits alors que les plus grands peuvent y voir un clin d’oeil à leur propre animal et aux petits tracas que cela représente parfois. Les dessins, compréhensibles par tous, et le fait qu’il soit un animal en font un héros qui mérite d’être lu par tous. Et il pourrait même donner à certains l’envie d’adopter un chat. Avez-vous un chat et fait-il autant de bêtises que Simon’s Cat ?


Qu’est-ce que la vieillesse ? C’est d’abord perdre la curiosité.

— François Mitterrand