— Cinemanikor / Shutterstock.com

Les extraterrestres nous ont-ils finalement fait un signe ? Des astronomes de l’observatoire de CHIME, au Canada, ont annoncé avoir réussi à capter un mystérieux signal radio émanant de notre propre galaxie. C’était le 28 avril dernier, et les chercheurs ont expliqué qu’il s’agissait d’un signal extrêmement puissant de type sursaut radio rapide.

Des sursauts radio rapides (FRB)

L’espace regorge de phénomènes mystérieux pour les astronomes : on peut notamment citer les sursauts radio rapides (FRB ou « Fast Radio Burst » en anglais). Ce sont des phénomènes spatiaux, sorte de rafales radio d’origine cosmique qui se manifestent sous la forme de flashs.

Ils ne durent généralement que quelques millisecondes et peuvent illuminer l’espace avec l’énergie de 500 millions de soleils. Pour ce qui est du FRB récemment capté, les astronomes pensent qu’il proviendrait d’un magnétar actif. Il s’agit d’un type d’étoile à neutrons capable de produire un champ magnétique extrêmement puissant.

Un signal vraiment « très proche » de la Terre

Baptisé SGR 1935 + 2154, le magnétar en question se trouve à seulement 30 000 années-lumière de la Terre, ce qui veut dire qu’il se trouve donc dans notre Voie lactée ! Pour les chercheurs, il s’agit d’une découverte incroyable, une « véritable percée dans le domaine » a notamment déclaré Jason WT Hessels, de l’Institut néerlandais de radioastronomie.

« Nous avons maintenant des preuves directes qu’un magnétar galactique a produit une rafale radio quasi aussi brillante que certaines sources FRB extragalactiques connues », s’est-il enthousiasmé. La source du puissant FRB récemment découvert a en effet été vérifiée via d’autres sources et outils tels que des télescopes à rayons X ou encore à rayons gamma.

La preuve que les extraterrestres existent vraiment ?

C’est vers la moitié des années 2000 que les astronomes ont découvert les premiers FRB. A cette époque, ils n’arrivaient pas à se décider sur la provenance de ces mystérieux signaux : des civilisations extraterrestres pourraient-elles en être à l’origine ?

« Il est fondamentalement garanti que certaines sources FRB doivent être, par analogie, des magnétars éclatants, mais une question clé demeure : sont-elles toutes des magnétars, ou les FRB proviennent-ils d’une variété d’origines différentes ? », se questionne Jason WT Hessels.

Aujourd’hui, grâce à des outils et équipements plus perfectionnés, les astronomes en savent désormais plus sur le phénomène et ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Les recherches se poursuivent pour tenter de percer encore davantage de mystères sur les FRB.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de