Le sifflet de la mort apparait comme l’un des objets les plus effrayants ayant existé jusqu’à ce jour. D’après des archéologues, cet objet aurait servi à terroriser les ennemis. Le sifflet de la mort est d’origine aztèque et sa forme étrange participe à le rendre encore plus particulier. En effet, il prend la forme d’un crâne. Ce sifflet émet donc un son très strident et obsédant qui rappelait la présence des fantômes. Il était réputé pour infliger des séquelles psychologiques à celui qui l’écoutait. Des études antérieures ont suggéré qu’il aurait été utilisé lors des rituels et cérémonies. Voici 5 faits sur le sifflet de la mort.

5. Le sifflet a été découvert entre les mains d’un squelette

Les archéologues ont fait la découverte de cet objet il y a des centaines d’années. Ce dernier se situait dans un temple aztèque dédié au dieu du vent Ehecatl. Les archéologues l’ont découvert dans les mains d’un squelette. L’analyse des os a révélé que la personne qui le tenait dans ses deux mains était un individu de sexe masculin à peine âgé de 20 ans. La tombe dans laquelle il a été découvert était d’origine méso-américaine. Des études pour en savoir plus sur ses propriétés sont en cours.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments