― VDB Photos / Shutterstock.com

Nul ne sait ce qui peut bien se passer derrière les murs d’une maison. Ce fut le cas pour la famille Knotek. Voici l’histoire de Michelle « Shelly » Knotek et de sa famille, qu’elle a maltraitée pour se sauver de la prison.

« La mère la plus méchante des USA »

Shelly Knotek était considérée comme une femme douce, sympathique, serviable, le coeur sur la main, etc. En somme, Shelly Knotek était la bonté incarnée. Par ailleurs, elle a eu deux filles de précédents mariages, Nikki et Sami, et une de son mariage avec David Knotek qu’elle épousa en 1987, Tori. Cette petite famille recomposée vivait dans la petite ville pittoresque de Raymond dans l’État de Washington. Tout paraissait normal pour les voisins, les filles étaient toujours bien habillées, et son mari, un vétéran de la marine, était doux et sympathique. La famille a même accueilli le neveu de Shelly, Shane Watson, et une amie coiffeuse, Kathy Loreno.

Pourtant, la vie des Knotek était loin d’être rose… Car une fois la porte de sa maison fermée, Shelly Knotek devenait « la plus méchante mère ». Elle aurait tué deux personnes, torturé et manipulé les membres de sa famille pour éviter la prison.

Premier meurtre

En 1991, Kathy Loreno se dispute avec sa famille et les Knotek l’ont gentiment hébergée. Seulement, en 1994, la jeune femme disparut mystérieusement. Il s’est avéré que Kathy Loreno avait subi de nombreuses violences physiques lors de son séjour chez les Knotek. Effectivement, Shelly forçait Kathy à faire de nombreuses tâches nue, était nourrie de sédatifs, dormait au sous-sol près de la chaudière et était battue presque tous les soirs. Kathy Loreno aurait perdu près de 45 kilos et de nombreuses dents.

D’après David Knotek, la jeune femme serait morte, asphyxiée dans son propre vomi. Shelly aurait menacé toute la famille, et les aurait persuadés qu’ils iraient tous en prison si quelqu’un parlait. De ce fait, son mari a brûlé le corps de Kathy Loreno pour cacher le meurtre. Et lorsqu’une personne demandait où était Kathy Loreno, Shelly répondait simplement qu’elles étaient souvent en contact, et que tout allait bien.

Manipulation et torture

Malheureusement, Shane Watson, le neveu de Shelly, savait ce qui c’était passé. En effet, il avait en sa possession des photos qui montraient l’état de Kathy Loreno. Il les avait d’ailleurs montrées à sa cousine, Nikki, en disant qu’il allait dénoncer sa tante. Mais Nikki, complètement manipulée par sa propre mère, lui avoua le plan de Shane. Le mari de Shelly abattit Shane d’une balle dans la tête. Plus tard, Sami Knotek dit : « La raison pour laquelle ma mère a pu contrôler Dave était que – même si je l’aime – c’est juste un homme très faible. Il aurait pu se marier et être un mari formidable pour quelqu’un d’autre, mais au lieu de cela, sa vie à lui aussi a été ruinée… »

En réalité, Shelly savait manipuler tous les membres de sa famille. Que cela soit son mari ou ses filles. Mais elle les torturait aussi. En effet, l’une des premières victimes de sévices physiques ne fut autre que Shane Watson. Puis, plus tard, ses propres filles. Shelly avait « inventé » des punitions particulières qu’elle leur infligeait pour de petites bêtises, comme ne pas demander pour aller aux toilettes. Elle forçait donc son neveu et ses filles à se lever la nuit, aller nus dans le jardin alors que les températures étaient très froides, et les aspergeait d’eau glacée. Ou encore, elle les enfermait dans le chenil avec les chiens, forçait son neveu et sa fille, Nikki, à danser nus ensemble, etc.

Derniers meurtres

Avant que la justice ne l’arrête, Shelly Knotek a commis encore une fois l’irréparable. En effet, la famille Knotek a accueilli un vétéran du nom de Ron Woodworth. Ce dernier avait des problèmes de drogue, et était souvent réprimandé de la pire des façons par Shelly Knotek. Effectivement, la maîtresse de maison obligeait Woodworth à faire des corvées dans le jardin uniquement vêtu de sous-vêtements, boire sa propre urine, ou encore, elle lui brûlait les pieds avec de l’eau bouillante et de la javel. Entre-temps, Shelly Knotek a perçu l’héritage de James McClintock, qu’elle avait pris en charge, et mort après une grave chute. Bien entendu, Shelly a été soupçonnée d’avoir tué McClintock, mais la police n’a jamais pu faire le lien.

A la suite de la mort de Ron Woodworth, qui a succombé à ses blessures aux pieds, les filles de Shelly Knotek ont fini par la dénoncer. Elle fut donc arrêtée en 2003, avec son mari. David Knotek avoua avoir tiré sur Watson et enterré le corps de Woodworth dans leur jardin. Il a été condamné à 15 ans de prison. Quant à Shelly Knotek, elle a été condamnée à 22 ans de prison. Cependant, sa libération anticipée est prévue pour juin 2022.

Mais ses filles savent que si Shelly Knotek sort de prison, elle se remettra à tuer…

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de