Partez à la rencontre de Shaun le mouton, l’acolyte de Wallace et Gromit qui va vous faire bêler de rire

Wallace et Gromit, les deux acolytes imaginés par les studios Aardman ont depuis quelques années un rival de taille : Shaun le mouton. Drôle et intelligent, l’animal a conquis petits et grands, et ce sans dire un mot. Mais qu’est-ce qui rend le mouton si populaire à tel point qu’il est devenu la mascotte officielle de la Coupe du monde de rugby 2015 ? Découvrez l’histoire de ce personnage hors du commun qui fait rire toutes les générations.

Shaun est un mouton comme les autres. Noir avec un lainage blanc, il mène une vie tranquille dans une ferme perdue au milieu de l’Angleterre. Enfin, c’est ce que croit le propriétaire de la ferme en question. Dès qu’il a le dos tourné, le jeune mouton se hisse sur deux pattes et en profite pour faire les 400 coups. Et dans ses délires, il peut compter sur les autres moutons du troupeau et sur Blitzer, un chien fainéant qui a toujours peur de se faire surprendre par le fermier. Tel est le synopsis de Shaun le mouton, la série phare des studios Aardman.

Shaun-le-mouton-extrait

Lancé en 2007, Shaun le mouton est devenu en quelques années un véritable phénomène au Royaume-Uni et ailleurs. La série, réalisée entièrement en pâte à modeler, compte 130 épisodes de 7 minutes environ répartis sur 4 saisons. Son succès repose sur des gags, des situations cocasses, le légendaire humour anglais et le fait qu’aucun personnage ne parle. Des qualités qui font que la série parle à tout le monde, quel que soit son âge, ou sa langue. Pourtant, et sans vous en rendre compte, vous avez peut-être déjà croisé Shaun bien avant qu’il devienne une star.

shaun-mouton-wallace-et-gromit

L’histoire de Shaun commence en 1995 dans Rasé de près, un court-métrage mettant en scène Wallace et Gromit. Il y apparait, s’échappant d’un camion de moutons destinés à être tondus et trouve refuge chez les deux compères. Wallace le prend en affection et le baptise du nom de Shaun. Sans le savoir, le personnage était né. Il possède d’ailleurs à l’époque certaines caractéristiques du Shaun d’aujourd’hui, notamment sa curiosité et son côté rusé. Par la suite, le petit mouton refait une apparition en 2002 dans la mini-série Wallace and Gromit’s Cracking Contraptions.

Quatre ans plus tard, Nick Park (le créateur des courts-métrages et du film de Wallace et Gromit) décide d’offrir à ce personnage sa propre série. Il travaille alors sur ce qui allait devenir Shaun le mouton, sans savoir que celui-ci, comme beaucoup de réalisations du studio, allait connaître un succès retentissant. Acclamée par le public, la série l’est aussi par les critiques : elle a remporté en 2010 et en 2014 le British Academy Children’s Award dans la catégorie Animation. Un succès inattendu qui ouvre à Shaun de nouvelles portes.

shaun-mouton-extrait-épisode

En 2015, il refait parler de lui en devenant la star de son propre long-métrage : Shaun le mouton, le film. Il a également été le héros d’un spin-off, Shaun the Sheep Championsheeps (connu en France sous le titre Shaun le champion), réalisé et diffusé dans le cadre des Jeux olympiques de Londres. Dans cette mini-série de 21 épisodes, les moutons se mettent au sport et revisitent à leur manière les épreuves phares des JO.

Avec son humour accrocheur, ses thèmes universels et tout le talent des studios Aardman, Shaun le mouton est une série intemporelle. En nous faisant rire, Shaun et ses amis ont gagné le cœur de millions de fans et rendu les moutons encore plus attachants. Aujourd’hui, il est devenu la mascotte de l’Angleterre, tour à tour fan de rugby ou support artistique pour des œuvres caritatives. Mais il est aussi devenu le nouveau visage des studios Aardman. Que pensez-vous des réalisations tout en pâte à modeler d’Aardman ?


500 millions de tweets sont envoyés chaque jour.

— Twitter