Les propos de Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, au sujet de Zinedine Zidane ont fait polémique mais cela révèle aussi un certain malaise : le manque de considération envers les victimes de harcèlement sexuel.

Noël Le Graët était déjà accusé de comportements déplacés envers des femmes avant cette polémique mais son poste n’a jamais été menacé. Il a fallu attendre qu’il tienne ces propos sur le célèbre footballeur pour que son comportement envers les femmes fasse polémique. Charline Vanhœnacker revient sur cette histoire dans cette vidéo : « Donc à toutes les femmes victimes de harcèlement sexuel, je dis patience : votre harceleur finira bien un jour par dire du mal de Zidane. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments