cimetiere-france

De 1945 à 2012, environ 200 agents secrets français sont morts à l’étranger dans l’anonymat

Trois spécialistes du renseignement ont publié un livre sur « L’histoire politique des services secrets français ». Ils y ont intégré une liste provisoire d’agents morts dans la clandestinité. On peut y trouver le nom de leur unité ainsi que la date et le lieu de leur décès.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de