Pour que les touristes arrêtent de détruire l’Islande, l’État leur demande de prêter serment

Geysers, volcans, glaciers… L’Islande est un pays aux paysages uniques au monde. Des paysages qui attirent de plus en plus de touristes : en seulement 7 ans, la fréquentation du pays a explosé de 264 %. Ce tourisme de masse a entraîné une dégradation de l’environnement. Pour contrer le problème, l’office du tourisme national a lancé le serment islandais.

Un serment visant à éduquer les touristes

Alors que le tourisme détruit les paysages islandais, le pays a publié une charte en 8 points bien particulière, nommée le serment islandais. Dans celle-ci, on prévient de ne pas se garer n’importe où, d’utiliser des toilettes pour faire ses besoins… Elle interdit également de faire du camping sauvage, etc. Vous l’aurez bien compris, ce serment est destiné à l’attention des touristes.

Le professeur de géographie et de tourisme Gunnar Þór Jóhannesson explique que « le tourisme incontrôlé a des conséquences négatives sur l’environnement. Donc si le tourisme n’est pas planifié et géré convenablement, nous assisterons à une dégradation des sites naturels ». La ministre du tourisme Þórdís Kolbrún R. Gylfadóttir a expliqué en juin dernier que « les personnes qui viennent en Islande veulent être des touristes responsables, c’est juste qu’ils ne savent pas ce que cela implique ».

Les touristes doivent désormais suivre ces 8 points à la lettre pour se rendre en Islande.

Les mesures du gouvernement

Pour faire donc comprendre aux touristes ce que responsabilité signifie, le gouvernement a également mis en ligne quelques vidéos à destination des étrangers visitant l’Islande. Les touristes ont donc toutes les clés en main pour bien s’y préparer. A l’heure où nous écrivons ces lignes, déjà 30 643 personnes ont signé le serment islandais. Il faut dire qu’en signant, il y a une possibilité de gagner un voyage tous frais payés.

En 2016, le gouvernement a annoncé qu’il supprimait la TVA réduite dans le secteur du tourisme. Des mesures nécessaires pour préserver les paysages extraordinaires de la terre de feu et de glace.


Le cheval dort aussi bien debout que couché

— @DailyGeekShow