The Blind Man’s Meal, 1903 © Gandalf’s Gallery / Flickr

Vous connaissez très certainement le peintre de renom Pablo Picasso. Mais avez-vous entendu parler de sa « période bleue » ? Et, plus précisément, savez-vous que durant cette période, l’artiste a parsemé ses tableaux de détails cachés ?

Une exposition en l’honneur de la période bleue de Picasso

Depuis déjà une vingtaine d’années, des chercheurs ont découvert des détails secrets cachés dans plusieurs œuvres de ce que l’on appelle la période bleue de Pablo Picasso. Parmi les trouvailles les plus célèbres, le visage d’une femme a été découvert peint dans Le Vieux Guitariste aveugle (1903-1904). Plus récemment, la conservation a révélé des éléments peints dans La Chambre bleue (1901), Miséreuse accroupie (1902) et La Soupe (1903).

Une nouvelle exposition à la Phillips Collection de Washington met en lumière ces trois dernières peintures dans le cadre d’une exploration plus large de la période bleue de Picasso (1901 à 1904). Elle fait référence évidemment aux couleurs froides utilisées par l’artiste à l’époque. « Picasso : peindre la période bleue » montre un petit aperçu des sources d’inspiration de l’artiste cubiste, de l’évolution de sa technique et de ses compositions cachées. Elle est présentée en collaboration avec le Musée des beaux-arts de l’Ontario. « Nous voulons que les gens voient cet artiste bien connu sous un jour nouveau, pour le voir au tout début de sa carrière internationale », a déclaré la conservatrice Susan Behrends Frank. « Nous voulons que les gens voient à quel point ce moment très précoce de sa carrière est riche, et la science de la conservation dans cette exposition vous donne une autre fenêtre sur la réflexion sur le processus créatif d’un artiste qui semble si bien connu. »

Les experts en conservation soupçonnent depuis longtemps que les œuvres de la période bleue de Picasso contiennent plus qu’il n’y paraît, qu’elles contiennent des petits secrets. Sous le bon éclairage par exemple, un visage de femme fantomatique est visible dans le coin supérieur droit du Vieux Guitariste aveugle. Les améliorations technologiques ont permis aux chercheurs de découvrir des détails sur plusieurs peintures de Picasso. 

L’origine de cette période bleue

Picasso serait entré dans sa période bleue après avoir passé son adolescence à peindre des scènes de la vie des cafés parisiens. « A l’époque, Picasso était encore adolescent et semblait travailler de façon presque imprudente, avec plus d’exubérance que de concentration », décrit Philip Kennicott pour le Washington Post. Cette fameuse exubérance s’est transformée en mélancolie en 1901, lorsque Picasso perd son ami Carlos Casagemas, poète espagnol, qui se suicide. La couleur bleue, une couleur froide, est alors utilisée pour exprimer la douleur et la désolation. En outre, à court d’argent, Picasso peint parfois sur de vieilles toiles pour économiser de l’argent. 

Picasso, Angel Fernández de Soto et Carlos Casagemas
© Bodegas Güell / Wikipedia

The Blue Room est installé à la Phillips Collection. Cette œuvre est peinte sur le portrait d’un inconnu. Le tableau Miséreuse accroupie masque de la nourriture tenue dans les mains de la femme et il y a un paysage, peut-être celui d’un parc privé à Barcelone. 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments