Derrière son génie, Nikola Tesla cachait un terrible secret

Nikola Tesla est un inventeur de génie unanimement reconnu comme étant en avance sur son temps. Personnage discret, son incroyable travail et son aspect précurseur ont donné lieu à toutes les spéculations, donnant naissance à une véritable légende autour de sa personne. Pourtant, derrières les fantasmes, il existe une réalité méconnue qui nous amène à mieux comprendre la personnalité de Nikola Tesla.

UNE PERSONNALITÉ EXCEPTIONNELLE

On connait surtout Nikola Tesla pour son travail et ses très nombreuses inventions. Lui qui a « inventé » le XXe siècle en étant à l’origine entre autres, du moteur électrique, du radar, de la radio, du courant alternatif ou des rayons X, a toujours était un personnage assez secret. Ce que l’on sait moins c’est que derrière ce génie scientifique se cache aussi un fin esprit. L’homme était notamment amateur d’humour et de bons mots.

Quand Arthur Brisbane l’éditeur du journal New York World lui demande comment peut-il avoir les yeux si clairs malgré ses origines slaves, l’inventeur lui répond tout simplement que « utiliser son esprit assez souvent a fini par les rendre beaucoup plus clairs ». Mais derrière cet esprit brillant, se cache un secret qui a marqué la vie de Tesla.

 

UN ESPRIT TOURMENTÉ

Nikola Tesla disposait d’un cerveau des plus brillants mais aussi d’une mémoire absolue et d’un esprit obsessionnel. Des qualités qui sont aussi devenues pour lui des fardeaux. Les historiens s’accordent pour dire que l’inventeur souffrait de troubles obsessionnels du comportement. Il ne dormait quasiment jamais et se contentait de deux heures de sommeil par nuit. Il détestait les bijoux et a écrit qu’il avait « une violente aversion contre les boucles d’oreilles des femmes » et que « la vue d’une perle pouvait suffire à [l]’énerver ».

Toujours parmi ses obsessions, Tesla ne pouvait pas toucher les cheveux d’une autre personne « à moins d’être sous la contrainte d’un revolver » comme il l’écrivait. Point d’orgue de ses troubles, l’inventeur aurait même pendant un temps été obsédé par un pigeon blanc et était persuadé qu’il pouvait communiquer avec lui.

 

DES TROUBLES QUI ONT AUSSI FAIT SON GÉNIE

Tesla était donc un être tourmenté. Mais son esprit torturé et parfois éloigné des réalités de notre monde, c’est aussi ce qui a pu lui permettre d’être aussi innovant et de croire en des projets quand personne d’autre n’arrivait à comprendre sa vision. Symbole de ce génie, Tesla invente en 1893 un bateau et un téléphone contrôlables à distance. Une invention exceptionnelle puisqu’il faudra attendre 70 ans avant l’apparition du premier téléphone sans fils dans le commerce.

Pionnier des technologies sans fil, Tesla rêve déjà du futur Internet et réfléchit à des projets de communications sans fil internationales. Il cherche notamment à installer une station de transmission internationale à Long Island mais le projet sera abandonné faute de subvention, l’investisseur J.P. Morgan n’arrivant pas à s’imaginer comment faire des bénéfices avec quelque chose d’invisible comme les ondes. Nikola Tesla était donc un inventeur de génie mais aussi un être tourmenté en proie à de nombreux troubles du comportement. Une personnalité complexe qui a fait de lui un être aussi unique et un homme en avance sur son temps qui continue toujours à nous fasciner aujourd’hui.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux