© Joshua Nowicki

La semaine dernière, le photographe Joshua Novicki arpentait les abords du lac Michigan en quête de somptueux clichés de paysages. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il se retrouva face à des centaines de sculptures de sable, dressées devant lui.

Les sculptures de sable qui se dressent aux abords du lac Michigan ressemblent mystérieusement aux pions que l’on utilise pour jouer aux échecs. A une différence près : elles font le centuple de leur taille, du haut de leurs 35 à 40 centimètres de haut !

Ces sculptures sont l’oeuvre de l’érosion produite par le vent sur le sable glacé. Le phénomène se produirait en fait assez régulièrement, l’hiver, autour de ce lac.

Sur son compte Instagram, le photographe témoigne : « Les sculptures ne durent pas très longtemps (…) Le vent les érode complètement ou les renverse. Si la température dépasse le point de congélation, elles s’effondrent, et souvent en hiver, elles sont rapidement recouvertes de neige. »

Vous pouvez suivre le travail de Joshua Novicki sur son site, son compte Instagram et Facebook.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments