L’un des conseils récurrents pour lutter contre la propagation du coronavirus est de se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon. Si certains sont sceptiques face à cette méthode, c’est pourtant une technique tout à fait efficace pour tuer les virus qui trainent sur la peau, et voici comment ça marche.

La chimie du savon : un parfait tueur de virus et de bactéries

Nous avons tous entendu dire que se laver les mains est l’une des meilleures façons de rester en bonne santé pendant ces jours sombres de coronavirus. C’est normalement un réflexe que l’on apprend aux enfants dès leur plus jeune âge, et la plupart des gens ont tendance à considérer ce petit geste comme anodin et sans impact réel sur le quotidien. Le savon est pourtant un agent très efficace pour détruire les micro-organismes, et une seule goutte de savon ordinaire et de l’eau suffisent à tuer de nombreux types de bactéries et de virus.

En effet, le savon ordinaire, même les savons qui ne sont pas antibactériens, a des propriétés chimiques extraordinaires, a expliqué le World Economic Forum. Le savon contient des molécules ayant une extrémité hydrophobe et une extrémité hydrophile. Lorsque le savon est mélangé avec de l’eau, les composants d’une molécule de savon s’alignent de sorte que les extrémités hydrophiles se tournent vers l’extérieur et que les extrémités hydrophobes se tournent vers l’intérieur, formant ainsi ce que l’on appelle des micelles.

Par ailleurs, les virus – dont le coronavirus – sont recouverts de lipides et de protéines. Or, les micelles agissent en dissolvant les lipides et en décomposant les protéines. Ce sont ces deux actions qui empêchent les virus de pénétrer dans les cellules de la peau une fois qu’ils entrent en contact avec de l’eau mélangée à du savon. Ainsi, le savon est parfaitement efficace pour éliminer le virus Covid-19 qui n’est pas encore à l’intérieur d’un porteur.

— Denklim / Shutterstock.com

Le savon tout aussi efficace que les solutions hydroalcooliques et la Javel

Bien que très efficaces, les solutions hydroalcooliques et la Javel ne sont donc pas les seules alternatives pour éviter la propagation du coronavirus ou de toute autre maladie d’origine bactérienne. Parmi ces autres bactéries et virus, nous pouvons également citer le VIH, Ebola, le Zika, la dengue, l’hépatite B et C ou encore l’herpès. Ainsi, se ruer sur ces produits n’est pas nécessaire. Selon National Geographic, le professeur Jane Greatorex, un virologue à l’université de Cambridge, a déclaré : « Utiliser de l’eau de Javel, c’est comme utiliser une matraque pour écraser une mouche. »

De plus, il faut savoir que les propriétés antibactériennes des produits comme le gel désinfectant ne sont pas efficaces contre les virus, mais c’est l’alcool qu’ils contiennent qui les tue. Quoi qu’il en soit, il est également utile de savoir qu’il y a quelques consignes à respecter quand il s’agit de se laver correctement les mains avec du savon. Selon les recommandations de l’OMS, il est nécessaire de se frotter soigneusement les mains avec du savon durant au moins 20 secondes. Bien évidemment, il est absolument nécessaire d’utiliser du savon puisque l’eau à elle seule est loin d’être efficace. Enfin, il faut également veiller à se sécher les mains avec une serviette propre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de