Un exemple de dévouement : cet homme a tout quitté pour sauver les chiens abandonnés de sa ville

Un homme s’est engagé à sauver des centaines de chiens abandonnés à la suite de la crise financière grecque. Theoklitos Proestakis, connu localement sous le nom de Takis, gère un refuge dans le sud de la Crète et a sauvé plus de 300 chiens au cours des cinq dernières années.

L’émouvante histoire de Theoklitos Proestakis

Takis, un ancien dentiste et un propriétaire de boîte de nuit, a tout abandonné pour s’occuper des chiens après s’être trouvé abasourdi par les souffrances que les animaux enduraient dans sa ville de Lerapetra. Grâce à sa grande générosité, Takis a ému les internautes, et une vidéo sur son sujet sur la page Facebook « The Dodo » a ainsi rassemblé plus de 62 millions de vues. Le Daily Mail, a également consacré un article à sa grande générosité, ainsi qu’à celle de ses divers donateurs.

Le déclic a été la vue des chiens errants, blessés ou affamés dans les rues de la ville. La majorité de ces chiens ont été abandonnés par leurs propriétaires à cause de la crise économique qui sévissait en Grèce. Au début, Takis se contentait d’apporter de la nourriture pour les pauvres bêtes affamées. Cela a duré une année entière. Takis a changé de tactique quand les habitants ont commencé à se plaindre et à menacer ces chiens errants.

Un homme d’une grande générosité

Choqué par la vue de la souffrance canine en Crète, Takis a commencé à adopter certains des animaux blessés qu’il trouvait dans la décharge de Lerapetra. En proie lui-même à des dettes, il avait vendu sa voiture, sa maison et sa boîte de nuit, ce qui lui a permis d’acquérir une parcelle de terre pour accueillir les nouveaux arrivants. Grâce à des dons provenant principalement de l’étranger, Takis s’occupe maintenant de plus de 300 chiens dans son refuge.

Au début, il devait se débrouiller seul, mais maintenant, il a des volontaires qui l’aident à garder son terrain impeccable de 6 000 mètres carrés . Ses chiens sont séparés en 17 groupes différents pour éviter les bagarres. Takis vit sur place dans un petit conteneur transformé en maison, et est constamment prêt à intervenir si ses chiens ont un problème. Selon Takis lui-même, le but de son organisation est actuellement de trouver de nouveaux foyers à ses protégés.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux