D’ici 300 millions d’années, les célèbres anneaux de la planète Saturne auront-ils disparu ? C’est ce que laisse à penser une nouvelle étude de la Nasa, qui a en effet prévu la disparition de ce phénomène d’ici 292 millions d’années.

Une disparition aux causes multiples

Plusieurs phénomène pourraient précipiter la disparition des mythiques anneaux de la planète Saturne, selon une étude de la Nasa. Tout d’abord, sont mis en cause le rayonnement ultraviolet du Soleil ainsi que le contact du plasma avec des micrométéorites. Ces éléments fragilisent les anneaux de la planète, qui sont constitué d’eau sous forme de glace. Cette glace subit de plein fouet la gravité de l’astre, qui l’entraîne ainsi vers la planète sous forme d’une pluie fine. L’addition de tous ces phénomènes a permis aux chercheurs d’identifier une « ring rain » ou « pluie annulaire » sur Saturne.

Pour faire simple, l’eau contenue dans les anneaux de Saturne se décharge peu à peu.

Des réponses, mais aussi de nouvelles questions

Si l’échéance pour que Saturne se retrouve sans anneaux semble lointaine, les chiffres obtenus par cette étude n’en restent pas moins impressionnants : « Nous estimons que cette pluie annulaire draine en demi-heure l’équivalent d’une quantité d’eau qui pourrait remplir une piscine olympique » a expliqué James O’Donoghue, l’un des auteurs de l’étude.

Ce qui donne environ, selon les chercheurs de l’étude, un débit de pluie se situant entre 432 et 2 870 kg par seconde. À ce rythme-là, il faudrait alors moins de 300 millions d’années aux anneaux de Saturne pour disparaître totalement.

Cette découverte a également renforcé l’intérêt des chercheurs pour l’origine des anneaux de Saturne. S’il est connu que les cerceaux de l’astre n’ont pas toujours existé, l’étude a permis aux chercheurs de situer leur apparition il y environ 100 millions d’années.

Des chiffres qui semblent astronomiques, mais qui sont en réalité bien petits lorsque l’on sait que la planète Saturne est âgée d’aujourd’hui un peu plus de 4 milliards d’années.

Quant à l’origine de la création des anneaux, la principale théorie la décrit comme le résultat de collisions d’astres qui auraient été réduits en débris et graviteraient depuis en orbite autour de Saturne.

Si Saturne a, avec cette étude, révélé certains de ses mystères, il semble plus qu’évident que la planète la plus iconique du système solaire nous cache encore bien des secrets …

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de