Nous vous avions parlé de Jean-Claude, SDF depuis 30 ans : il a plus que jamais besoin de votre aide

Issu d’une famille de 16 enfants, battu par son père, incarcéré pendant près de 10 ans suite à des vols répétés, Jean-Claude est sans-abri depuis 30 ans. Fatigué d’écumer la capitale, il a décidé de s’installer à l’angle des rues de Meaux et Sadi-Lecointe dans le 19e arrondissement ; c’est là que pour affronter l’enfer urbain, il s’est constitué un chez lui, sous le ciel indifférent de Paris.

Il y a quelques mois, le Daily Geek Show a partagé avec vous la tragique histoire de Jean-Claude, le SDF du quartier Jaurès, à travers le portrait saisissant dressé par Sans A_. Connu de tous les habitants du quartier, Jean-Claude vit pour son chien Rocky II, compagnon d’infortune, et son amour gravé dans l’intemporalité du béton quand il ne goûte pas le bonheur des autres par procuration. Malgré l’accablement et les privations quotidiennes, Jean-Claude s’accroche à la vie sans penser aux stigmates du passé, après tout, il lui reste la mer et les chevaux de Camargue qui défilent dans sa tête.

Si Jean-Claude a reçu de nombreuses attentions au cours de ces années, il est aujourd’hui victime d’un décollement du poumon; avec la vague de froid qui s’abat sur la capitale, il ne peut plus se permettre de rester dehors sans mettre sa vie en danger. Par ailleurs, les agents de la mairie de Paris et les forces de l’ordre l’ont sommé de quitter son petit bout de trottoir et lui ont fait jeter une partie de ses affaires sans lui donner d’alternative pour se reloger. Jean-Claude erre actuellement dans les rues de Paris sans son chien dont les aboiements dérangeaient le voisinage.

Nul doute que Jean Jaurès a toujours veillé sur le fantôme qui hante son quartier, c’est aussi pour tous les fils de la rue qu’il tint ce discours : « Quel que soit l’être de chair et de sang qui vient à la vie, s’il a figure d’homme, il porte en lui le droit humain. » Nul homme ne devrait avoir à supporter une telle vie de misère et de solitude, surtout par ce froid glacial.

En attendant de toucher ses allocations et d’être logé de manière pérenne, Jean-Claude ne peut pas rester dans la rue, l’équipe de Sans A_ a trouvé un mobil-home chauffé dans un camping qui accepte son chien.

Même si vous n’avez qu’un euro à lui offrir, Jean-Claude vous remerciera de l’avoir sauvé du froid.

FAITES UN DON POUR AIDER JEAN-CLAUDE


Le basenji est le seul chien au monde qui n’aboie pas

— @DailyGeekShow