© Carole Raddato / Wikimedia Commons

Des chercheurs ont récemment mené une étude sur un sanctuaire vieux de 3 200 ans dans l’actuelle Turquie. D’après leur théorie, une ancienne civilisation aurait pu se faire une représentation symbolique du cosmos. La civilisation en question est la société hittite. Un empire qui a dominé l’actuelle Turquie il y a entre 1 700 et 1 100 avant J.-C. jusqu’à sa destruction. L’élite de cette société aurait même créé un sanctuaire dénommé Yazilikaya pour représenter leur idée en ce qui concerne l’organisation de l’Univers.

Un sanctuaire qui remonte à 1230 avant J.-C.

Un sanctuaire en Turquie vieux de 3 200 ans pourrait être une ancienne représentation du cosmos. Ce sanctuaire se trouve en plein air et figure parmi les sites les plus importants de l’empire hittite. Il regorge d’images inscrites sur des reliefs rocheux. D’après les scientifiques, ces images peuvent être des significations symboliques liées au monde souterrain, à la surface terrestre et au ciel ainsi qu’aux cycles de la nature, comme les saisons.

Les scientifiques estiment que sa forme actuelle date d’environ 1230 avant J.-C. Les Hittites auraient sculpté et modifié les affleurements rocheux naturels pour créer deux espaces sans toit, décorés d’images en relief rocheux de leurs divinités. Selon Eberhard Zangger, président de la fondation internationale à but non lucratif Luwian Studies, « il y a de nombreuses connotations avec les noms de divinités, les arrangements et les groupes et, rétrospectivement, il est donc assez facile de le comprendre ».

Yazılıkaya, un site archéologique hittite © Bernard Gagnon / Wikimedia Commons

Les Hittites croyaient que le monde s’est organisé en trois niveaux

Dans une étude, Zangger explique également que les Hittites avaient une certaine image de la façon dont la création s’est produite, ajoutant que « les Hittites ont imaginé que le monde a commencé dans le chaos, qui s’est organisé en trois niveaux : le monde souterrain, puis la terre sur laquelle nous marchons, puis le ciel ».

Le chercheur souligne également que cette civilisation a mis en évidence les étoiles circumpolaires et y ont attribué plusieurs divinités, à l’instar de l’Égypte. Selon ce chercheur, il se pourrait ainsi que les Hittites aient été influencés par les civilisations voisines, dont l’Égypte. Par ailleurs, les Hittites avaient leur propre cosmologie qui prônait un « renouvellement récurrent de la vie ». Ainsi, les sculptures en forme de calendrier reflétaient cette vision cyclique de la nature, rapporte New Scientist.

D’après Efrosyni Boutsikas, de l’université du Kent, à Canterbury au Royaume-Uni, « en tant qu’idée, ce n’est pas tiré par les cheveux. De toute évidence, cela a du sens, car c’est exactement ce que fait la religion. Elle répond à des préoccupations universelles et à la place des gens dans le monde. » En tout cas, les chercheurs chercheront des preuves établissant des liens entre les dieux et l’astronomie dans d’autres sites hittites.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de