Sorti en France le 18 septembre 2019, le Galaxy Fold avait séduit les utilisateurs avec son concept unique : il devait devenir le premier smartphone possédant la capacité de se transformer en tablette. À la suite d’un lancement repoussé, la marque coréenne a publié une vidéo détaillant les précautions d’utilisation à adopter lors de l’achat du smartphone.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la sortie française du Samsung Galaxy Fold, originellement prévue pour le 3 mai 2019, n’aura pas été de tout repos. Après une série de tests ayant révélé plusieurs problèmes techniques, Samsung s’est vu obligé de reporter la sortie de l’un des smartphones les plus attendus de l’année en septembre, pour travailler les points faibles de l’appareil. Lors des tests, il fut notamment reproché au Galaxy Fold sa sensibilité à la poussière, et la fragilité de la jointure transformant le smartphone en tablette.

Avec la sortie en bonne et due forme du téléphone, Samsung a corrigé les faiblesses du produit et a radicalement consolidé le Galaxy Fold, qu’il décrit volontiers comme étant « le fruit de dix ans de recherches« . Malgré ces efforts, la firme a également tenu à publier une vidéo détaillant les précautions d’emploi du smartphone à l’utilisation. Comme le justifie la marque coréenne, « le Galaxy Fold est un portable extraordinaire, et un portable extraordinaire ne peut se contenter d’un traitement ordinaire ».

Parmi les conseils donnés par Samsung, on trouve notamment l’interdiction formelle de retirer la pellicule transparente posée sur l’écran du smartphone. Prise pour un film protecteur par nombre d’utilisateurs à sa sortie, cette pellicule fait pourtant partie intégrante du téléphone et son retrait est fortement susceptible d’abimer l’écran. La firme conseille également aux propriétaires d’un Galaxy Fold d’utiliser « une frappe légère » pour utiliser l’appareil, et leur recommande vivement de tenir le téléphone à l’abri de l’eau et de la poussière. Enfin, la firme recommande de transporter le smartphone séparément de clefs, pièces ou même cartes bancaires qui pourraient endommager la surface de l’appareil. Des précisions qui semblent de mise, surtout lorsque l’on sait que le smartphone est disponible pour la modique somme de 2020 euros…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de