Ces sacs plastiques révolutionnaires et non-polluants se dissolvent dans l’eau en 5 minutes !

Des ingénieurs chiliens ont trouvé une solution contre la pollution plastique, véritable fléau qui détruit rapidement l’écosystème de notre planète. Grâce à leur invention, les sacs plastiques ne mettront plus entre 150 et 500 ans à se détruire mais bien… 5 minutes.

UN SAC PLASTIQUE DISSOUS EN 5 MINUTES

Un sac plastique dissous en 5 minutes dans l’eau froide et non polluant, c’est la promesse d’un groupe d’ingénieurs chiliens. Leur secret est très simple, ils ont remplacé le pétrole de la formule chimique de base de la fabrication de sacs plastiques par du calcaire ! Ce dérivé de la roche calcaire n’a aucun impact ni sur l’environnement ni sur l’Homme précise Roberto Astete, le directeur de l’entreprise chilienne SoluBag, lors d’une conférence de presse à Santiago.

En fait, ce serait un peu comme faire du pain, selon Roberto : « Pour faire du pain, il faut de la farine et d’autres ingrédients. Notre farine, c’est l’alcool polyvinylique [soluble dans l’eau] et d’autres ingrédients, approuvés par la FDA [l’agence américaine chargée de la sécurité alimentaire et des médicaments], qui nous ont permis de fabriquer différents produits en plastique avec ce matériel. »

 

UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE

Les ingénieurs ont également présenté un sac en toile réutilisable plus solide qui se dissout dans l’eau chaude cette fois-ci. Selon le sac, les utilisateurs pourront le recycler dans leurs casseroles ou leurs machines à laver. Rien de plus simple, au bout de 5 minutes plus aucune trace du sachet, si ce n’est l’inoffensif carbone dans l’eau !

La société SoluBag espère commercialiser ce sac dès le mois d’octobre au Chili, un des premier pays d’Amérique latine à avoir interdit le sac en plastique classique. Et pour les coûts de fabrication, les ingénieurs indiquent que sa production coûtera exactement pareil qu’un sac classique, le mode de production étant le même.


Chaque seconde, un peu moins de 1000 briques de Lego sont fabriquées et vendues dans le monde

— @DailyGeekShow