Le Royaume-Uni va établir l’une des législations les plus strictes au monde sur le commerce d’ivoire

Nouvelle avancée encourageante dans la protection des éléphants. Au Royaume-Uni, le gouvernement vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle législation en matière de commerce de l’ivoire. La quasi-totalité des objets contenant de l’ivoire va être interdite. Une initiative prometteuse dans la préservation des éléphants.

 

INTERDICTION QUASI-TOTALE DU COMMERCE D’IVOIRE EN GRANDE-BRETAGNE

En 1990, le commerce international de l’ivoire devient illégal. Ce produit convoité reste légal sur le marché intérieur de certains pays. Depuis 2003, 7,6 tonnes d’ivoire ont été exportées de l’Union européenne d’après l’Environmental Investigation Agency (EIA), toutefois celui-ci reste acheté et vendu à l’intérieur de l’UE.

Même si la promulgation de ces mesures n’est pas encore établie, l’interdiction va s’appliquer à la quasi-totalité des objets en ivoire. Les rares produits autorisés sont ceux transformés avant 1947 qui possèdent moins de 10 % d’ivoire en volume. En comparaison, aux États-Unis, le commerce d’articles contenant jusqu’à 50 % d’ivoire est autorisé. La France, quant à elle, permet le commerce de toutes les pièces antérieures à 1975, et ce, peu importe la quantité d’ivoire qu’elles contiennent.

À la liste, se rajoutent les instruments de musique fabriqués avant 1975 composés de moins de 20 % d’ivoire et des antiquités rares de plus de 100 ans. Pour finir, certains produits pourront encore être échangés entre musées accrédités. Le non-respect de ces règles entraînera une possible peine de cinq ans de prison, ou une amende.

UNE NOUVELLE LÉGISLATION PLUS SÉVÈRE POUR PROTÉGER LES ÉLÉPHANTS

« L’ivoire ne doit jamais être considéré comme une marchandise pour un gain financier ou un symbole de statut, nous allons donc introduire l’une des interdictions les plus strictes au monde pour protéger les éléphants des générations futures« , a indiqué le ministre britannique de l’Environnement Michael Gove.

Le braconnage des éléphants reste élevé. Il fait des dégâts dans les populations de ces animaux en grande partie à cause du commerce de l’ivoire. Une étude réalisée entre 2007 et 2014 dévoile une diminution de 30 % du nombre d’éléphants de la savane sur cette période. Elle annonce un nombre de 30 000 éléphants d’Afrique abattus chaque année par des braconniers.

WWF, le Fonds mondial pour la nature déclare de son côté la mort d’environ 55 éléphants d’Afrique chaque jour pour leur ivoire. Les défenseurs des animaux, après bien des combats pour arriver à l’interdiction de ce commerce, salue l’initiative du gouvernement britannique.

INITIATIVE SALUÉE PAR LES ASSOCIATIONS DE DÉFENSE DES ANIMAUX ET APPEL À UNE ACTION MONDIALE

Charlie Mayhew, le PDG de Tusk Trust, une organisation de conservation de la faune basée au Royaume-Uni, s’est montré « ravi que le gouvernement ait écouté leurs inquiétudes », avec cette introduction d’une législation sévère dans l’interdiction du commerce d’ivoire au Royaume-Uni.

La directrice du WWF, Tanya Steele, salue l’initiative de gouvernement britannique. Elle lance un appel pour que cette démarche de Grande-Bretagne s’étale vers d’autres pays, et devienne une action mondiale pour bannir le braconnage.

« Nous espérons que le Royaume-Uni continuera à faire pression sur les pays où se situent les plus grands marchés de l’ivoire, qui sont pour la plupart en Asie, pour qu’ils mettent fin eux aussi à leur commerce« , a communiqué Tanya Steele.


L’Abbé Pierre avait lancé son appel pour les SDF en 1954. L’interdiction des expulsions en hiver ne sera votée qu’en 1978

— @DailyGeekShow