À seulement 25 ans, ce Kényan a conçu un gant qui retranscrit la langue des signes en temps réel

Communiquer avec des personnes sourdes ou souffrants de troubles de la parole est possible via la langue des signes. Cependant, trop peu de personnes la connaissent et la comprennent. Un jeune chercheur kenyan pourrait toutefois mettre un terme à ce problème grâce à son invention : un gant qui convertit la langue des signes en paroles.

 

UNE INNOVATION NÉE GRÂCE À UN PROCHE

Pour Roy Allela, un inventeur de 25 ans, faciliter le quotidien des personnes sourdes en leur offrant un accessoire pour communiquer avec les autres était une évidence. Le jeune homme a dans son entourage une personne sourde de naissance : sa nièce âgée de 6 ans.

Il a constaté les difficultés de la petite fille pour communiquer avec ses proches car aucun d’entre eux ne connaît la langue des signes. Voyant le problème, il a développé un outil qui permet à la petite fille de « parler » à ses proches tout en utilisant la langue des signes. C’est de là que son nés les gants intelligents Sign-IO.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Waa (@weareafrica) le

 

COMMENT FONCTIONNENT CES GANTS ?

Chaque doigt des gants Sign-IO se compose de capteurs flexibles capables d’analyser le mouvement et la courbure des doigts. Les capteurs analysent la lettre signée et les données sont envoyées via Bluetooth à une application. L’application récupère les données et les transpose en paroles audibles, ce qui facilite la compréhension et la communication avec le porteur des gants.

Roy a expliqué qu’au quotidien, « Ma nièce porte les gants, les appose sur son téléphone ou le mien, puis commence à signer et je suis capable de comprendre ce qu’elle dit ». Sa nièce peut même comprendre ce que dit son oncle car elle sait lire sur ses lèvres, permettant à Roy et sa nièce de tenir une conversation.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par ILIVESUITE (@ilivesuite) le

 

FACILITER LE QUOTIDIEN DES ENFANTS KÉNYANS

Les gants Sign-IO sont précis à hauteur de 93 % mais Roy travaille sans cesse pour améliorer les performances de son invention. Il prend également en compte la vitesse à laquelle les personnes signent, mais veut pousser la personnalisation en proposant des apparences différentes, en particulier pour les enfants.

Récompensés lors de l’American Society of Mechanical Engineers 2017, les gants Sign-IO sont une innovation que Roy veut répandre dans tout le Kenya afin de faciliter l’autonomie mais aussi combattre les stigmates causés par la surdité. Son rêve est aujourd’hui de trouver au moins deux paires de gants dans chaque école spécialisée de son pays natal.

« Le grand public au Kenya ne comprend pas la langue des signes, alors quand une personne sort, elle a toujours besoin d’un traducteur. Imaginez à long terme cette dépendance, à quel point cela affecte ou entrave son progrès dans la vie… lorsqu’elle vous affecte personnellement, vous voyez à quel point les gens ont du mal dans la vie. C’est pourquoi je me suis vraiment efforcé de mener ce projet à son terme. »


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux