On ne présente plus Ron Weasley, le célèbre meilleur ami roux d’Harry Potter dans la saga du même nom. Mais voilà, c’est justement à ça qu’il est le plus souvent réduit : au meilleur ami du héros. Il est le faire-valoir, l’intérêt comique, le gars sympathique mais publiable. La faute aux films qui, en adaptant les situations des livres et en supprimant une foule de détails, ont contribué à le faire passer de véritable héros aux nombreuses qualités, élément indispensable du trio d’or, à un homme pas très dégourdi. Il est temps de rétablir la situation, avec 11 fois où les films ont ruiné le personnage de Ron Weasley.

Hermione au secours du pauvre Ron © Warner Bross

1. Dans le premier film, face au Filet du Diable

Souvenez-vous : dans l’épreuve qui mène à la pierre philosophale, le trio se retrouve prisonnier du mortel Filet du Diable, une plante qui étouffe sa victime. Dans le film, Hermione trouve la solution (comme toujours), et elle et Harry parviennent à s’échapper, tandis que Ron gesticule en hurlant, et ne doit sa survie qu’à l’intervention magique de sa camarade. Or, dans les livres, c’est lui qui rappelle à Hermione qu’elle peut faire de la magie pour se sortir de la situation. Un bon équilibre des forces.

« – Voyons, le Filet du Diable… Qu’est-ce que nous a dit le professeur Chourave, déjà ? Elle aime l’humidité et l’obscurité…
– Dans ce cas, allume un feu, dit Harry, à moitié étouffé.
– Oui, bien sûr, mais il n’y a pas de bois ! s’écria Hermione en se tordant les mains.
– TU ES FOLLE ? hurla Ron. TU ES UNE SORCIÈRE OU QUOI ?
– Ah, c’est vrai ! dit Hermione.
Elle sortit sa baguette magique, l’agita, marmonna quelque chose et un jet de flammes bleues, semblables à celles qui avaient mis le feu aux vêtements de Rogue, jaillit en direction de la plante.
En quelques instants, Ron et Harry sentirent la plante desserrer son étreinte tandis qu’elle se recroquevillait sous l’effet de la chaleur et de la lumière. Ils retrouvèrent alors leur liberté de mouvement.
– Une chance que tu écoutes bien en classe, Hermione, dit Harry en la rejoignant près du mur, le visage ruisselant de sueur. » Harry Potter à l’école des sorciers

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Charles Ray Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Charles Ray
Invité
Charles Ray

Article très intéressant ! Dommage pour le perso du Ron dans les films, qui est juste le meilleur copain du héros, condamné à « vivre » dans son ombre… :o(