Avec le Colisée, la fontaine de Trévi et les musées du Vatican, Rome est une destination touristique très prisée. Mais une quantité importante de touristes peut aussi vouloir dire un lieu de vie pas très sain. Ainsi, la ville de Rome a décidé d’instaurer de nouvelles règles à l’adresse des touristes.

Qu’est-ce qui change ?

La maire de Rome, Virginia Raggi, a décidé de remettre au goût du jour la liste des régulations qui datait de 1946. En effet, la capitale italienne, qui regorge de touristes, a décidé de prendre des mesures contre les touristes qui font preuve d’incivilité. En effet, qui dit touristes dit des millions de personnes qui peuvent ne pas savoir se tenir et détériorer la ville. Elle explique même : “Rome est, et restera toujours accueillante, mais cela ne veut pas dire tolérer les mauvais comportements et les dommages causés à notre ville.”

Ainsi, les hommes n’auront plus de droit de se balader torse nu. Il est également interdit de se baigner dans près de 2000 fontaines qui ornent la ville.

Si vous mangez de la nourriture qui salit près des attractions touristiques, vous pourrez écoper d’une amende ou d’une exclusion du périmètre. En effet, les autorités ne sont pas friandes de taches de sauce tomate ou autres lambeaux de mozarella sur les monuments en marbre et travertin.

La façon de boire aux fontaines à eau sera également sanctionnée. Il sera désormais interdit de coller sa bouche au robinet de la fontaine. Il faudra ainsi privilégier la technique consistant à boucher le robinet de la main, pour faire sortir le jet par un trou, et ainsi boire en formant un arc d’eau. Une technique qui est beaucoup plus hygiénique.

La pratique très populaire d’attacher des “cadenas de l’amour” aux monuments sera également bannie.

Les Romains, également concernés par ces nouvelles règles

Les habitants de la Ville éternelle sont également concernés par ces nouvelles mesures. En voici une qui les concerne tout particulièrement : ils ne pourront plus étendre leur linge sur des fils suspendus d’un bout à l’autre de la rue.

Une autre mesure vise à interdire de chanter ou de jouer de la musique dans les transports en commun. Cela affectera sûrement les populations gitanes de Rome qui collectent de l’argent par ce moyen.

Les ventes de tickets coupe-file pour les lieux touristiques seront prohibées. Également, les hommes déguisés en centurions romains, qui demandent de l’argent pour faire des photos avec eux, ne pourront plus exercer cette fonction. Le but in fine est de faire de Rome une ville des plus accueillantes, en sanctionnant les touristes aux comportements malsains et/ou irrespectueux.

Les Romains ne pourront plus se déguiser en centurions © Wikimedia Commons, Luc Viatour

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
19guy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
19guy51
Membre
19guy51

Le tourisme, fléau des temps modernes qui détruit le patrimoine et chasse les habitants.