4. Des commerciaux téléphoniques

Quand vous appelez un service après-vente, une administration ou autres, vous tombez sur une voix automatique et informatisée. Ce principe est généralisé aujourd’hui. Toutefois, la compagnie d’assurance britannique Premier Health Agency a décidé d’aller plus loin : le robot qui parle au téléphone fait semblant d’être un humain et nie sa vraie nature.

Si vous demandez à Samantha West si elle est un robot, elle répondra : “Je suis une vraie personne. Nous avons peut-être une mauvaise connexion, j’en suis désolée”. La supercherie est cependant facilement remarquable. Dès lors que les sujets de discussions s’éloignent de l’assurance vie, Samantha paraît perdue et hésitante.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de