roi-scorpion
© Udimu / Wikimedia Commons

À travers les continents et les millénaires, deux personnages légendaires continuent d’attiser la curiosité et l’imagination : le redoutable Roi Scorpion d’Égypte et le vénéré Empereur Jaune de Chine. Bien que séparés par de vastes distances et cultures, une étude récente suggère qu’il s’agit en fait d’un seul et même personnage.

Qui sont le Roi Scorpion et l’Empereur Jaune ?

Figure légendaire de l’Égypte ancienne, le Roi Scorpion est un personnage souvent associé au roi Scorpion Ier, un dirigeant qui aurait régné vers 3 200 avant notre ère au début de la période dynastique égyptienne. Il doit son nom au glyphe de scorpion trouvé sur les artefacts associés à son règne. Bien qu’une grande partie de sa vie reste entourée de mystère en raison des documents historiques limités de l’époque, il est considéré comme important, car il pourrait être l’un des premiers dirigeants à avoir tenté d’unifier la Haute et la Basse-Égypte.

Quant à l’Empereur Jaune de Chine, ce personnage également connu sous le nom de Huangdi occupe une position primordiale dans la mythologie et l’histoire chinoises. Il s’agit de l’un des cinq empereurs légendaires qui ont régné dans le pays pendant l’Antiquité. Il aurait régné au cours du troisième millénaire avant notre ère, et il était vénéré en tant que héros, mais aussi en tant que porteur de nombreuses innovations. Traditionnellement, on lui attribue l’introduction de l’agriculture en Chine, la création du calendrier chinois et le développement de pratiques médicales de base.

Une nouvelle théorie rocambolesque sur le Roi Scorpion et l’Empereur Jaune

Pour ces deux personnages, il est assez difficile de distinguer les véritables faits historiques des mythes et légendes. Quoi qu’il en soit, ce sont deux figures légendaires qui ont de grandes importances culturelles pour leurs pays respectifs. Si c’est là une caractéristique que partagent ces deux personnages, on peut généralement dire que ce sont deux entités tout à fait distinctes. Mais si ce n’était pas le cas ? C’est notamment ce que suggère le chercheur chinois Guang Bao Liu. Dans un nouvel article prépublié sur le serveur SSRN, il affirme que le Roi Scorpion et l’Empereur Jaune ne seraient en effet qu’une seule et même personne.

Le chercheur a avancé la nouvelle théorie sur la base de plusieurs éléments de preuve. Première preuve de sa théorie : d’un côté, certaines histoires racontent que le Roi Scorpion a unifié la Haute et la Basse-Égypte en revendiquant la victoire sur un roi portant un chapeau de taureau ; d’un autre côté, les archives chinoises indiquent que l’Empereur Jaune a vaincu l’empereur Yan, un personnage qui portait un chapeau à tête de vache, unifiant ainsi les deux tribus de Yan et Huang. Le chercheur affirme également que cela a du sens chronologiquement.

Dans la mesure où le Roi Scorpion aurait gouverné l’Égypte ancienne il y a environ 5 200 ans, cela correspondrait vaguement à la légende chinoise de l’Empereur Jaune qui remonte approximativement à la même époque. Enfin, le dernier argument de taille qu’il a avancé concerne les similitudes entre les hiéroglyphes et l’écriture chinoise, notamment le symbole du scorpion et ce caractère avec lesquels a été écrit le nom d’un personnage appelé Huang (ce qui signifie « jaune »). Malgré ces nombreuses preuves, la théorie de Guang Bao Liu ne semble pas convaincre la communauté scientifique.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments