— Scharfsinn / Shutterstock.com

Les véhicules sans chauffeur font indéniablement partie du futur de l’humanité dans le secteur de l’automobile. En Chine, un grand pas en la matière sera bientôt réalisé, puisque les autorités locales ont officiellement autorisé des robots taxis sans conducteur à opérer dans les rues des villes chinoises.

C’est officiel, le géant chinois d’Internet Baidu a obtenu les autorisations nécessaires pour lancer un service de robot taxi commercial entièrement sans conducteur. Ces autorisations ont notamment été données pour les villes de Chongqing et de Wuhan. Côté logistique et organisation, l’unité dédiée à ces robots taxis autonomes sera gérée par Apollo Go, une société semblable à Uber et à Lyft. Il est important de noter que lorsque ce service sera effectivement lancé, il s’agira du premier service du genre en Chine.

Pour entrer dans les détails, le service de robot taxi de Baidu sera disponible de 9 h à 17 h et couvrira une zone de 13 kilomètres carrés dans la zone de développement économique et technologique de la ville de Wuhan. Le service fonctionnera de 9h30 à 16h30 à Chongqing dans une zone de 30 kilomètres carrés. Ces zones ont été choisies, car elles ne sont pas densément peuplées et possèdent des routes larges qui facilitent l’exploitation des véhicules autonomes. Chaque ville disposera d’une flotte de cinq robots taxis Apollo de cinquième génération.

Si ces robots taxis sans conducteur sont nouveaux en Chine, d’autres services du même genre existent déjà dans le monde, notamment en Arizona, aux Etats-Unis. En effet, la société Waymo propose un service de transport commercial sans conducteur dans cette ville depuis 2020.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments