Ce n’est plus de la fiction : les scientifiques ont élaboré des micro-robots qui vous soignent de l’intérieur

Les scientifiques travaillent depuis plusieurs années pour réaliser des robots capables de donner un coup de pouce aux médecins. Aujourd’hui, la réalité dépasse enfin la fiction ! Certains micro-robots peuvent, une fois injectés, s’infiltrer dans votre corps pour vous soigner. SooCurious vous invite à découvrir ces petits robots révolutionnaires.

Grâce à l’évolution de la micro-fabrication, les chercheurs repoussent les limites de la taille et des capacités des robots pour qu’ils puissent se déplacer à travers le corps humain. Depuis ces 10 dernières années, de nombreux robots ont vu le jour : des micro-robots conduits par du sperme de taureau et des bactéries, d’autres qui se referment sur des tissus, des spirales magnétiques qui délivrent de l’ADN dans les cellules, des sphères magnétiques orientables dans des médicaments, des micro-moteurs orientés par de l’acide citrique.

Beaucoup de ces micro-robots sont encore des curiosités de laboratoire, certains déjà testés sur des animaux. Mais les chercheurs sont confiants, ces minuscules robots seront utilisés un jour par la médecine. Avec davantage de recherches, certains d’entre eux pourraient délivrer une dose très ciblée de médicament, éliminer un caillot de sang, faire un biopsie de tissus. Ces robots pourraient permettre de diagnostiquer les maladies plus tôt et cibler plus précisément les thérapies.

robot-estomac

Pour réaliser ce rêve, il faut évidemment surmonter de nombreux obstacles. A l’échelle microscopique presque tous les aspects de la robotique ont dû être repensés pour parvenir à cet exploit. Il faut vérifier que l’objet ne soit pas nocif pour la santé, il faut suivre le robot à l’intérieur du corps et s’assurer qu’il se désintègre naturellement dans le corps en toute sécurité.

La médecine est parvenue enfin à cette prouesse : ce micro-robot en forme de petite étoile est capable de se déplacer dans le corps humain sans aucune attache avec le monde extérieur. Ce micro-robot peut immortaliser des images de l’oesophage, de l’intestin et du côlon. Les pinces du robot permettent de dépister le cancer du côlon chez les patients qui souffriraient de maladies inflammatoires intestinales.

En 2012, des chercheurs ont inventé également une puce incorporée à l’intérieur d’une pilule pharmaceutique. « C’est le plus petit ordinateur ingérable au monde », explique Markus Christen, vice-président de Proteus. Ses capacités sont tout de même limitées, la puce Proteus ne porte ni antenne, ni source d’alimentation. Au lieu de ça, elle contient deux matériaux électrodes qui sont connectés, le comprimé se dissout au contact du suc gastrique. Utilisable pendant 5 à 10 minutes, la puce transmet les informations, elle est utile pour les patients suivis pour la consommation de drogue et pour aider les entreprises pharmaceutiques à tester un tout nouveau médicament.

Le problème de ces technologies, c’est qu’elles ne sont pas faciles à réduire. S’il fallait réduire Proteus à 1 millimètre elle perdrait considérablement de son autonomie. L’alternative envisageable serait de le transférer grâce à des ondes radio mais le micro-robot aurait donc besoin d’une antenne, et elle ne doit pas être trop petite pour recueillir une quantité significative d’énergie et doit rester proche de la source.

mini-robot

À l’échelle microscopique, ces robots parviennent à faire des prouesses extraordinaires ! À la rédaction, nous sommes très impressionnés de l’efficacité de ces robots. Êtes-vous à l’aise avec l’idée que la technologie peut désormais s’infiltrer dans votre corps ou cela vous fait-il peur ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux