© Wikimedia / Nomadtales

Le crâne sacré à Kiribati

En plein milieu du Pacifique, à Kiribati (République composée de plusieurs archipels), les populations pratiquent un rite funéraire particulier. À la mort d’une personne, le corps n’est pas inhumé tout de suite mais gardé dans sa maison entre 3 et 10 jours. Ensuite, le défunt est enterré… mais pas pour toujours, il est sorti de terre quelques mois plus tard, pour que ses proches puissent polir le squelette. Après ça, la personne disparue est mise sous terre définitivement, mais sa famille garde son crâne pour lui offrir de la nourriture et se protéger des mauvais esprits.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments