Du premier affichage numérique aux bracelets ultra connectés, découvrez toute l’évolution des montres intelligentes

Lorsque l’on évoque les incroyables avancées de la technologie, la première chose venant à l’esprit est un nouveau robot, un drone capable de telle ou telle chose, des téléphones toujours plus puissants et des objets du quotidien devenant de véritables outils multifonctionnels. Mais les techniciens n’ont pas attendu le XXIe siècle pour mettre au point des appareils tels que le téléphone portable ou les montres intelligentes. En effet, les premières ont été mises au point dans les années 70. SooCurious vous présente une brève rétrospective des montres intelligentes.

La Pulsar, 1972

01-montresintelligentes

En 1970, la compagnie Hamilton Watch a présenté au public la Pulsar, qui a ensuite été commercialisée deux ans plus tard. Bien qu’elle n’affichait pas la date, elle était entièrement électronique et possédait un afficheur numérique à LEDs. Considérée comme le premier ordinateur de poignet, elle fut inspirée par la montre futuriste du film de Stanley Kubrick : 2001 l’Odyssée de l’espace. La Pulsar ne rivalisait pas de discrétion avec sa composition en or 18 carats et son prix proche de 12 000 $ actuels.

 

La Pulsar avec pavé numérique, 1975

02-montresintelligentes

Commercialisée quelques années après la Pulsar, cette montre de la compagnie Hamilton Watch possédait un pavé numérique permettant de l’utiliser comme calculatrice.

 

La HP-01, 1977

04-montresintelligentes

Première montre calculatrice de Hawlett Packard, la HP-01 combine plusieurs fonctions : réveil, chronomètre, minuteur, calendrier… et heure ! Le cadran était composé de 28 petites touches qui nécessitaient l’utilisation d’un stylet.

 

Pulsar à mémoire, 1982

03-montresintelligentes

Seiko Watch Compagny of America rachète la marque Pulsar en 1978 et sort, quelques années après, la première montre de la gamme dotée d’une mémoire, permettant ainsi de stocker des informations. Elle pouvait également être raccordée à une imprimante.

 

La SPH-WP10, 1999

11-montresintelligentes

Samsung lance la première montre-téléphone portable. Ecran de 1.52 pouce, autonomie de 90 minutes en communication et 60 jours en veille. Assez encombrante, elle représentait tout de même une petite révolution dans le milieu. Ce véritable bijou de technologie coûtait aux alentours de 700 $ et n’a pas réellement connu un grand succès.

 

La Garmin Forerunner 101, 2003

05-montresintelligentes

Première montre disposant d’un GPS, la gamme Forerunner (« pour coureurs ») comporte des possibilités assez variées pour les sportifs, comme la mesure du pouls, la programmation du parcours de course ou la connexion avec un ordinateur pour analyser ses performances (sauf pour la Forerunner 101).

 

Les montres intelligentes tactiles, 2009

06-montresintelligentes

 

07-montresintelligentes

 

A partir de 2009, les montres intelligentes tactiles font leur apparition sur le marché : la Hyundai MB 910 d’une autonomie de communication d’environ 3 heures, 132/176 pixels de définition et 128 Mo de mémoire interne. Samsung sort un peu plus tard la GT-S9110 équipée d’un écran de 1.76 pouces et d’une définition de 176/220 pixels. D’une autonomie d’environ 4h, elle coûtait près de 500 euros et possédait les fonctions d’appel, SMS et bluetooth.

 

Sony Ericsson LiveView, 2010

08-montresintelligentes

Cette montre n’est pas connectée au réseau, mais grâce au Bluetooth, elle est constamment en contact avec le smartphone et permet d’afficher toutes les notifications de celui-ci. D’une autonomie de 3 à 4 jours, elle coûte actuellement 29 euros.

 

L’accompagnement au smartphone, à partir de 2012

09-montresintelligentes

10-montresintelligentes

 

Les montres connectées ont subi une évolution assez importante à partir de 2012. Créées avec l’incapacité de se connecter au réseau, elles fonctionnent en binôme avec les smartphones des utilisateurs, empêchant ainsi le remplacement des téléphones portables. La Motoactv proposée par Android Gingerbread, puis la Pebble de Pebble Technology et enfin la SmartWatch de Sony sont apparues sur le marché, rivalisant d’applications et d’innovations en intégrant des GPS, accéléromètre, avec des écrans toujours plus pratiques et des mémoires de plus en plus importantes.

 

L’Apple Watch, 2015

11-montresintelligentes

Selon certains spécialistes, l’Appel Watch est la montre connectée la plus performante du marché actuel. En quelques secondes, il est possible d’accéder à ses mails, à ses applications, recevoir les appels, SMS, notifications en tout genre… tout en combinant des extras tels qu’un GPS, un accéléromètre et autres bonus.

 

La Samsung Gear S2, disponible fin 2015

21-montresintelligentes

Plus circulaire et moins imposante que ses concurrentes, la Samsung Gear S2 possède deux boutons physiques qui permettent de circuler sur l’interface Tizen, propre à la marque. L’écran d’une définition de 360×360 pixels est tactile et réactif.

 

Toutes ces montres prouvent bien à quel point les avancées de l’être humain dans le milieu de la technologie sont fulgurantes. En quelques années, les montres intelligentes ont connu une évolution incroyable. La prochaine étape serait de mettre au point un appareil possédant une carte SIM totalement intégrée permettant ainsi de se connecter sans passer par le smartphone. La marque LG devrait proposer la sienne en Corée à la fin de l’année 2015. Êtes-vous adepte des montres high-tech ou préférez-vous celles à aiguilles, plus traditionnelles ?


L’épinard n’est pas riche en fer. Désolé Popeye.

— @DailyGeekShow