reseau
— issaro prakalung / Shutterstock.com

En collaboration avec la société Raytheon, l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine (DARPA) développe un système aérien innovant. Visant à acheminer l’énergie dans des zones de conflit, celui-ci pourrait également trouver des applications civiles.

Le système POWER

Le système POWER (Persistent Optical Wireless Energy Relay) reposera sur une flotte de drones à haute altitude. Équipés de dispositifs de réception et de transmission, ceux-ci capteront l’énergie transmise par des lasers au sol et la redirigeront vers des zones où les infrastructures conventionnelles s’avèrent compromises ou inexistantes, ou d’autres engins relais évoluant plus bas, pour une couverture plus large.

Avec un nombre suffisant de ces « plateformes aériennes autonomes », capables de rester indéfiniment en l’air en utilisant une partie de l’énergie captée pour recharger leurs batteries, une véritable « toile énergétique » sera créée.

La conversion de l’électricité en lumière laser (et inversement), implique une perte d’énergie significative, amplifiée par le nombre de relais nécessaires pour l’acheminer jusqu’à sa cible finale. Cependant, les responsables du programme rappellent que lors de conflits, le transport du carburant par convois terrestres ou aériens s’avère coûteux et risqué.

Des applications civiles

Promettant d’améliorer la sécurité des opérations militaires, le système POWER pourrait également bouleverser le secteur civil, en assurant la transmission d’énergie sur de longues distances sans les contraintes des infrastructures physiques conventionnelles, ce qui s’avérerait précieux en cas de catastrophes naturelles.

Selon ses concepteurs, cette flexibilité sans précédent en matière d’acheminement de l’énergie permettrait également de faciliter l’exploitation de sources renouvelables éloignées et difficilement accessibles, qui pourraient être redirigées vers des zones de demande fluctuante.

Globalement, une telle approche rendrait le réseau énergétique mondial plus souple et résilient, tout en contribuant à réduire notre dépendance aux combustibles fossiles.

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Raphaël
Raphaël
3 mois

Ok bonne idée mais si on passe entre l’émetteur et le récepteur,il se passe quoi ? On grille où on est pulvérisé ?