— Warpaint / Shutterstock.com

Une équipe internationale de chercheurs a récemment mis en évidence de nombreuses similitudes entre les ptérosaures et les lagerpétidés, groupe de reptiles apparus près de vingt millions d’années avant ces emblématiques créatures volantes.

Un groupe de reptiles préhistoriques peu documenté

Apparus il y a environ 220 millions d’années et ayant régné sur les airs pendant environ 160 millions d’années, les ptérosaures se sont éteints en même temps que les dinosaures. Mais il avait jusqu’à présent été difficile de déterminer de quel groupe de reptiles ces créatures volantes étaient issues.

Présentés dans la revue Nature, ces travaux offrent pour la première fois une idée précise de la façon dont les ptérosaures, groupe de reptiles volants préhistoriques, ont évolué. Selon les chercheurs, ces créatures partageaient des dizaines de caractéristiques clés avec un groupe de reptiles apparentés aux dinosaures, qui se seraient révélés être d’habiles grimpeurs.

« Les ptérosaures apparaissant dans les archives fossiles sont pourvus d’ailes développées et présentent toutes sortes d’adaptations associées au vol », explique Martin Ezcurra, chercheur au Musée argentin des sciences naturelles Nernardino Rivadavia de Buenos Aires et co-auteur de l’étude. « Leurs ancêtres étaient petits et relativement rares, mais lorsque ces reptiles ont commencé à voler, ils ont prospéré et se sont diversifiés, et étaient donc beaucoup plus susceptibles d’être fossilisés. »

Selon le chercheur, lorsque les ptérosaures sont apparus, ceux-ci occupaient une « niche écologique complètement vide », en l’absence d’autres vertébrés volants capables de rivaliser avec eux.

Des similitudes troublantes entre ptérosaures et lagerpétidés

Jusqu’à récemment, on pensait que les lagerpétidés, groupe de reptiles ayant vécu sur Terre il y a entre 237 et 210 millions d’années, étaient liés aux ancêtres des dinosaures et probablement bipèdes. Mais la récente mise au jour de fossiles et un examen approfondi des découvertes antérieures ont montré que ces créatures étaient en réalité plus proches des ptérosaures.

Les lagerpétidés et ptérosaures sont en effet les seuls reptiles de l’époque à posséder une fosse floculaire (partie du cerveau impliquée dans la coordination des mouvements des yeux, de la tête et du cou) relativement développée, tandis que l’anatomie de leurs oreilles internes se révèle également très proche et ressemble à celle des oiseaux et primates se déplaçant au sein d’un environnement complexe.

« On pensait que de telles caractéristiques étaient apparues progressivement chez les ptérosaures, mais il est maintenant clair qu’elles devaient être présentes chez l’ancêtre commun des lagerpétidés et des ptérosaures », souligne Ezcurra.

« Les membres antérieurs des lagerpétidés étaient également pourvus de griffes courbées qui leur auraient permis de s’agripper à des surfaces verticales. Ce qui suggère que ceux-ci étaient capables de grimper efficacement aux arbres, bien qu’il n’existe aucun moyen de s’en assurer », conclut le chercheur.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de