6 remèdes naturels contre la gueule de bois

Qui dit repas de Noël et Saint Sylvestre dit alcool qui coule à flots. Nous ne le répéterons jamais assez : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Mais s’il y a bien une période où l’on peut se permettre quelques écarts de conduite, c’est bien pendant les fêtes de fin d’année ! Et en prévision des « grosses caisses », des « grosses mines », des « grosses murges » et des « grosses cuites » (appelez-les comme vous voulez…) qui parsèmeront la fin décembre, le Daily Geek Show tient à vous livrer un petit manuel de survie à l’incontournable gueule de bois !

 

 

Du repos ! 

Eh oui, c’est l’évidence même. Si vous avez la grosse barre au niveau du front qui vous cloue au lit, un conseil : restez-y ! Inutile de jouer les Rambo d’opérette et de vous lever à tout prix si votre corps vous exhorte à la paresse. Votre estomac est retourné, votre tête chauffe comme un compteur à gaz, votre vue est à moitié brouillée et votre gorge est sèche comme le désert de Gobi : il n’existe aucun remède pour soigner TOUS ces maux à la fois ! Une bonne sieste est donc de rigueur. Et si les circonstances ne vous en donnent pas l’occasion, nous avons quelques solutions d’urgence en stock…


Au lieu de mettre en joue quelque vague ennemi, mieux vaut attendre un peu qu’on le change en ami

— Georges Brassens