Les avantages des régimes hypocaloriques sont connus depuis longtemps. Quoi qu’il en soit, certains ne sont pas convaincus que cela diffère réellement d’autres régimes plus riches en calories. Pour convaincre les sceptiques, une nouvelle étude a démontré que la restriction calorique agit positivement sur le vieillissement des cellules.

Les effets des excès caloriques sur les cellules

De nouvelles recherches réalisées par les scientifiques du Salk Institute ont exploré l’impact de la restriction calorique sur les effets négatifs du vieillissement. Il est important de savoir que le vieillissement est le facteur de risque le plus élevé pour de nombreuses maladies humaines, dont le cancer, la démence, le diabète et le syndrome métabolique. Et bien que les chercheurs sachent que les cellules subissent de nombreux changements à mesure qu’un organisme vieillit, ils ne savaient pas comment la restriction calorique pourrait influencer ces changements.

Grâce à une étude réalisée sur des rats, les chercheurs ont obtenu plus d’informations pertinentes sur le sujet. Pour ce faire, les scientifiques ont contrôlé le régime alimentaire de 56 rats âgés de 18 à 27 mois, ce qui est censé être l’équivalent de l’âge de personnes de 50 à 70 ans. Certains rats ont reçu une alimentation normale tandis que d’autres ont été nourris avec 30 % de calories en moins. Les scientifiques ont également prélevé plusieurs types de tissus sur les rongeurs au début et à la fin de l’expérience, notamment des tissus adipeux, hépatiques, aortiques, médullaires, musculaires et cérébraux.

— kitzcorner / Shutterstock.com

Au total, les chercheurs ont examiné 168 703 cellules relatives à 40 types de cellules différents. Ils se sont notamment concentrés sur les gènes utilisant la technologie de séquençage génétique unicellulaire. Cette analyse a révélé que 57 % des changements liés à l’âge observés dans les cellules de rats nourris avec un régime alimentaire normal n’ont pas été détectés chez les rats qui ont suivi le régime hypocalorique. Les cellules et les gènes les plus affectés par l’alimentation étaient ceux liés à l’immunité, à l’inflammation et au métabolisme lipidique.

Des résultats qui prouvent que la restriction calorique ralentit le vieillissement

L’une des principales conclusions de l’étude était que la protéine YBX1 a été significativement modifiée par le régime alimentaire hypocalorique dans 23 types de cellules différents. Les scientifiques pensent que cette protéine pourrait être un facteur de transcription lié au processus de vieillissement dans le corps et ils comptent approfondir leurs recherches sur le sujet. De plus amples informations sur le sujet sont disponibles dans un article publié dans la revue Cell.

Face aux résultats obtenus, les chercheurs pensent que si les effets sont les mêmes pour les humains, alors tout indique que si l’on mangeait moins, on pourrait vivre plus longtemps. Cela serait principalement lié à la réduction des niveaux d’inflammation dans le corps et au retardement de l’apparition des maladies liées à l’âge. « Nous savions déjà que la restriction calorique augmente la durée de vie, mais maintenant nous avons montré tous les changements qui se produisent au niveau des cellules pour provoquer cela », a déclaré le Dr Juan Carlos Izpisua Belmonte, auteur principal de l’étude, dans un communiqué.

Concepcion Rodriguez Esteban, coauteur de l’étude, a également ajouté que l’affirmation disant que « nous sommes ce que l’on mange » est vraie à bien des égards. Il a expliqué que « l’état de vos cellules à mesure que vous vieillissez dépend clairement de vos interactions avec votre environnement, ce qui comprend ce que vous mangez et à quelle quantité. » Le plus intéressant concernant cette étude est la possibilité de développer un médicament qui fonctionne sur une voie moléculaire spécifique et qui pourrait produire les mêmes effets que la restriction calorique.

4
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
carjelou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
La restriction calorique a un impact significatif sur le vieillissement des cellules selon une étude | Webissimo | All the links

[…] Lire l’article original […]

trackback
Les riches se préparent bien différemment de nous face au coronavirus – Calculating Infinity

[…] Lire aussi La restriction calorique a un impact significatif sur le vieillissement des cellules selon une étud… […]