Grands comme petits, les chiens aiment nous faire fondre avec leur regard très expressif. Cependant, ils n’avaient pas ces yeux de « chien battu » à l’origine. Cette caractéristique si attachante est née de l’évolution de l’espèce.

QU’EST-CE QUI LEUR PERMET DE RENDRE LEURS YEUX SI MIGNONS ?

Descendant des loups, les chiens ont beaucoup de points communs avec leurs ancêtres. Cependant, la domestication par l’homme et l’évolution ont donné aux chiens des caractéristiques uniques. Parmi celles-ci, on trouve un muscle facial situé au niveau du sourcil : le levator anguli oculi medialis.

Grâce à ce muscle, le chien peut soulever la partie haute de son visage et rendre son regard plus expressif. Il peut ainsi apparaître plus joyeux ou plus triste.

C’est un muscle situé au-dessus de l’oeil qui permet aux chiens d’être plus expressifs que les loups

UNE OBSERVATION MENÉE DANS UN REFUGE

Un autre élément fait que les chiens ont facilement tendance à utiliser ce muscle. Une chercheuse de l’université de Portsmouth, Juliane Kaminski, s’est penchée sur la communication entre le chien et l’homme. L’une de ses études révèle que les yeux de « chien battu » sont davantage utilisés par les chiens quand quelqu’un les regarde.

Quatre ans avant la publication de cette étude, elle avait filmé les chiens d’un refuge lors de leurs interactions avec des visiteurs. Le but était de voir si ce regard favorisait leur adoption. « La seule chose qui semblait avoir un effet, c’est le mouvement des sourcils. Les chiens qui ont fait ce mouvement plus souvent ont été adoptés plus tôt. C’était un résultat surprenant. » Ses observations ont été publiées dans une étude consultable à cette adresse.

Le regard attendrissant a une influence sur l’adoption d’un chien

UNE EXCEPTION CONSTATÉE CHEZ LE HUSKY

Pour approfondir ses recherches, Juliane Kaminski a observé l’anatomie faciale de 6 chiens et de 4 loups gris. Sur les 6 chiens, il se trouve que cinq possédaient le levator anguli oculi medialis. Toutefois, le 6e chien ne l’avait pas car il s’agissait d’un husky sibérien.

Cela est dû au fait que le husky est plus proche du loup que du chien. Les chercheurs ont d’ailleurs constaté l’absence du muscle en question sur les quatre loups. A la place, ils ont trouvé un petit tendon relié en partie à un autre muscle facial. Les chiens, souvent observés par les hommes, auraient donc naturellement développé ce muscle pour paraître plus expressifs. Néanmoins, il est encore difficile de dire s’ils l’utilisent pour nous manipuler ou s’il s’agit juste d’un réflexe.

Plus proche du loup que du chien, le husky est dépourvu de ce muscle

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de