pruneaux-osteoporose
— Alesia.B / Shutterstock.com

S’il existe des traitements pour l’ostéoporose, le mieux serait bien évidemment d’éviter l’occurrence de la maladie. Si de l’exercice et une alimentation saine sont généralement recommandés à cet effet, une étude a montré que la consommation quotidienne de pruneaux aide à protéger les femmes contre l’ostéoporose.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie qui affecte les os. L’intérieur d’un os sain a de petits espaces, semblables à la structure d’un nid d’abeilles. L’ostéoporose augmente la taille de ces espaces, entraînant une perte de force et de densité de l’os. De plus, l’extérieur de l’os s’affaiblit et s’amincit. Les personnes atteintes d’ostéoporose courent notamment un risque élevé de fractures, même lorsqu’elles effectuent des activités de routine comme se tenir debout ou marcher. Ces personnes sont particulièrement à risque en cas d’accident.

L’ostéoporose peut survenir chez les personnes de tout âge, mais elle est plus fréquente chez les personnes âgées, en particulier les femmes. Si cette maladie est incurable, il existe des traitements pour alléger les symptômes. Pour les patients atteints d’ostéoporose, les médecins prescrivent généralement un traitement médicamenteux ainsi que des changements de style de vie. Un rééquilibrage alimentaire et la pratique de certains exercices seront notamment recommandés. Malgré la possibilité de traitement, vivre avec l’ostéoporose est difficile, et le mieux serait d’éviter la maladie.

ostéoporose
— Javier Regueiro / Shutterstock.com

Les bienfaits des pruneaux sur l’ostéoporose

À cet effet, une nouvelle étude réalisée par les chercheurs de l’université d’État de Pennsylvanie a démontré que la consommation de pruneaux pouvait aider à prévenir la maladie. Plus précisément, les résultats de l’étude – publiée dans la revue Advances in Nutrition – ont indiqué que la consommation quotidienne de pruneaux permettait de prévenir ou de retarder la perte osseuse liée à l’ostéoporose chez les femmes ménopausées. Selon les chercheurs, c’est probablement lié aux extraits de polyphénols présents dans les pruneaux.

Ces composants en particulier aident à réduire l’inflammation et le stress oxydatif. « Chez les femmes ménopausées, des niveaux plus faibles d’œstrogène peuvent déclencher une augmentation du stress oxydatif et de l’inflammation, augmentant le risque d’affaiblissement des os pouvant entraîner des fractures », a expliqué Connie Rogers, auteure principale de l’étude, dans un communiqué. « L’incorporation de pruneaux dans l’alimentation peut aider à protéger les os en ralentissant ou en inversant ce processus », a-t-elle ajouté. De plus, les pruneaux sont riches en divers nutriments qui peuvent aider à renforcer les os et les paramètres de santé en général.

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont recruté des femmes ménopausées qui présentaient un faible score de densité osseuse, un signe de l’ostéoporose. Les participantes à l’étude ont été divisées en trois groupes. Chaque groupe devait manger soit 50 grammes de pruneaux par jour (environ six pruneaux), soit 100 grammes de pruneaux par jour (environ 12 pruneaux), soit ne pas manger de pruneaux du tout, et ce, pendant une période de 12 mois. L’équipe a analysé des échantillons de sang des participantes au début et à la fin de l’étude. Après avoir examiné les données, les auteurs ont découvert que la consommation de pruneaux semblait effectivement aider à réduire l’inflammation.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Irene epidaure
Irene epidaure
28 jours

Quelle consommation est la plus efficace?50 ou 100gr?Votre article est incomplet, il faudrait nous le préciser….