— New Africa / Shutterstock.com

Aujourd’hui, les enfants sont exposés à Internet et à ses dangers de plus en plus tôt. Une situation dramatique car de nombreux prédateurs sexuels profitent de l’innocence et de la naïveté des mineurs pour les piéger sur leurs plateformes et sites favoris. Cependant, les parents peuvent agir activement pour éviter que leurs enfants deviennent des victimes.

DE PLUS EN PLUS DE CHASSEURS SEXUELS APPROCHENT LES ENFANTS SUR LA TOILE

Internet peut être un formidable outil de découverte, d’apprentissage et de divertissement pour nos enfants. Néanmoins, cette aire de jeu est également celle des pédophiles. Afin de se rapprocher facilement des enfants, les prédateurs sexuels les contactent via des jeux en ligne ou des applications. Ainsi, ils créent et entretiennent des connexions virtuelles avec plusieurs enfants. L’adulte parvient rapidement à gagner la confiance de sa victime en trouvant ses failles et en les exploitant afin de parvenir à ses fins.

Celles-ci sont nombreuses : manque de connaissances dans un jeu, problèmes familiaux, soucis à l’école… Par ailleurs, plusieurs échanges peuvent parfois conduire à des délits dits de « sextorsion ». Autrement dit, les enfants sont contraints d’envoyer des photographies explicites d’eux-mêmes.

Mais, comment les parents d’enfants victimes de ces prédateurs peuvent-ils agir au mieux pour les protéger ? Pour cela, le New York Times a interrogé deux spécialistes qui ont pu nous éclairer en expliquant comment agir en tant que parent lorsque son enfant est victime d’un pédophile : Sharon W. Cooper, pédiatre légiste à l’université de Caroline du Nord et experte en exploitation sexuelle et Michael Salter, professeur agrégé en criminologie à l’université de New South Wales en Australie – deux spécialistes reconnus pour leurs travaux dans le domaine des abus sexuels sur les enfants.

LA MISE EN PLACE DE RÈGLES ET DE LIMITES

Sharon Cooper explique que le plus important est de fixer des règles afin de protéger son enfant et de faire en sorte qu’il ne soit pas manipulé par qui que ce soit sur Internet. Les parents doivent donc contrôler l’accès à certains sites et plateformes. De plus, diverses recherches ont prouvé que des parents qui interviennent dans l’utilisation d’Internet ont des enfants plus résistants et qui détectent bien mieux les prédateurs sexuels.

Idéalement, n’importe quel enfant devrait ne pas trop jouer en ligne, et il ne doit avoir accès qu’à des contenus adaptés à son âge. « L’accès est un cadeau, pas un droit », explique-t-elle également. Fixer des règles permet ainsi de responsabiliser son enfant et de lui montrer qu’il ne faut pas faire confiance à n’importe qui.

INFORMER ET RESPONSABILISER SON ENFANT

Les spécialistes expliquent également que les parents doivent être à l’écoute, informer et responsabiliser son enfant afin de le protéger des pédophiles sur la toile.

Par exemple, Michael Salter explique que les parents doivent leur parler de nos droits et responsabilités sur Internet. Sur le web, « nous avons l’obligation de bien traiter les gens et le droit d’être bien traité par les autres. Vous pouvez faire un brainstorming avec votre enfant sur les types de situations où il pourrait se sentir en danger et sur les stratégies qu’il peut utiliser pour rester en sécurité. (…) Gardez la conversation ouverte pour qu’il se sente à l’aise de venir vers vous si quelque chose le concerne. » Michael Salter ajoute également que plusieurs cas d’enfants manipulés par des pédophiles sur Internet sont déjà restés dans le silence par peur d’enfreindre les règles et d’avoir des ennuis, les prédateurs insistant très clairement sur l’importance du silence.

ÊTRE À L’ÉCOUTE ET NE PAS STIGMATISER LES ENFANTS

L’entretien du silence et du secret est le plus problématique dans une telle situation. Lorsque quelqu’un lui demande trop d’informations personnelles et intimes, insiste pour le rencontrer en vrai ou lui promet faveurs et cadeaux, cela est un signal d’alarme, explique Michael Salter. Il faut donc encourager son enfant et lui montrer à qui il peut faire confiance et lui montrer que ses parents ou d’autres proches sont des personnes de confiance pour en parler.

Tout enfant doit savoir qu’il ne faut pas envoyer une photographie intime de soi à n’importe qui sur la toile et qu’il ne doit pas faire ce qu’il ne souhaite pas faire. Le plus important est de s’écouter. De plus, le professeur explique que les parents doivent encourager leur enfant à utiliser la fonction qui permet de bloquer des utilisateurs. Si ces derniers insistent, il est primordial de contacter immédiatement une police locale.

Enfin, les parents doivent prendre le temps d’en apprendre davantage sur les sites et jeux utilisés par leur enfant. Cela ne fera qu’améliorer la confiance et permettra d’identifier plus facilement les risques. Il est également important de ne pas blâmer son enfant. Selon Michael Salter, « la première étape consiste à ne pas porter de jugement et rassurer vos enfants qu’ils ne sont pas en difficulté. Les prédateurs comptent sur les enfants qui ont trop honte de le dire, il est donc important de les soutenir. L’erreur la plus courante des parents est l’embarras – être incapable de créer un espace dans leur relation avec leurs enfants où il est normal de discuter de leur intérêt naissant pour le sexe. Il est vraiment difficile de parler aux enfants de leur sexualité. »

« Nous essayons d’éviter de faire sentir aux enfants qu’ils sont entièrement responsables de leur sécurité car s’ils échouent, ils développent une culpabilité et un blâme significatifs. Cela étant dit, les signes avant-coureurs les plus importants sont trop de temps passé sur Internet et des réactions de colère lorsque les parents ordonnent de cesser et de s’abstenir. D’autres sont en contact avec une voix qu’ils ne reconnaissent pas et un contact avec quelqu’un qui demande un comportement inapproprié, notamment en trompant leurs parents », précise Sharon Cooper.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Emna Sarray Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Emna Sarray
Invité
Emna Sarray

Bonjour,
Merci d’avoir partagé cet article très intéressant avec nous.
L’internet est à double tranchant. Elle permet d’éduquer l’enfant et peut être un moyen de loisir.
Elle peut être également un vrai danger en termes physique et psychologique.
Il faut toujours superviser son enfant.
Cordialement,
Emna Sarray